POP

Plateforme ouverte du patrimoine

bras reliquaire dit de saint Léobon

Désignation

Dénomination de l'objet

Bras-reliquaire

Appellation d'usage

Dit reliquaire du bras de saint Léobon

Titre courant

Bras reliquaire dit de saint Léobon

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Creuse (23) ; Le Grand-Bourg ; église paroissiale de l'Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge

N° INSEE de la commune au moment de la protection

23095

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Le Grand-Bourg

Nom de l'édifice

Église paroissiale de l'Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100085

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Niche trésor aménagée dans le mur sud du croisillon sud

Lieu de déplacement de l'objet

Limousin, 23, Le Grand-Bourg, mairie, coffre-fort

Description

Catégorie technique

Sculpture ; orfèvrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, peint, polychrome, doré ; argent : repoussé, découpé, doré ; cuivre

Description matérielle

Ce bras-reliquaire est composé de plusieurs éléments distincts : l'avant-bras en bois doré, trois bandeaux en argent rapportés, et la main en bois peint couleur chair. Le bras creux est fermé au moyen d'une plaque de cuivre placée à sa base. Il comporte un regard à l'avant qui est fermé par une petite grille en argent clouée. Sur ce support sont rapportés trois bandeaux en argent doré : l'un à la base est orné de cabochons, comme celui qui borde la manche large ; le dernier au sommet de la manche serrée est plus étroit et ne présente pas de cabochons.

Indexation iconographique normalisée

Bras ; ornementation (à cabochon, à corde, à feuille)

Description de l'iconographie

Ce bras droit ne présente aucun décor si ce n'est au niveau des orfrois qui bordent les manches. Les deux plus larges sont ornés de séquences répétées qui se composent d'un gros cabochon placé au centre d'un médaillon à motifs de cordelette et de feuilles enroulées, cantonné par quatre petits cabochons aux formes variées. L'orfroi de la manche serrée ne présente qu'une petite frise de feuilles. La main, enfin, est elle-même constituée par deux pièces de bois assemblées.

Dimensions normalisées

H = 53,6 ; la = 13,5 ; Bras seul : h = 33,6 ; grille du regard : h = 8,5, la = 4 ; orfroi de la base : h = 3 ; orfroi de la manche large : h = 3,1 ; orfroi de la manche serrée : h = 1 ; main : h = 20

État de conservation (normalisé)

Oeuvre composite ; mauvais état

Précisions sur l'état de conservation

Ce bras-reliquaire résulte de l'assemblage d'éléments hétéroclites : orfrois, bras avec sa grille et main. La plupart des cabochons manquent. Restauré en 2005 par Daniel Nicaud.

Inscription

Inscription (chiffre)

Précisions sur l'inscription

Chiffre 123 inscrit à l'intérieur de la plaque de cuivre fermant la base.

Historique

Siècle de création

14e siècle (?) ; 17e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle (?)

Description historique

Les orfrois en argent proviennent vraisemblablement d'un bras de la fin du Moyen Age (14e siècle ?). Le bras lui même ne semble pas antérieur au 17e siècle, la main est une réfection du 18e ou du 19e siècle. La restauration de 2005 a permis de vérifier que ce bras contient des reliques de saint Léobon et de saint Justin martyr.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1908/11/12 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Liste départementale de 1978 : 13e siècle.

Photographies liées au dossier de protection

SRI (05230455XA, 05230456XA, 05230457XA, 05230458XA, 05230459XA, 05230460XA, 98230154XA, 98230152XA, 98230153XA)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

1/11