autel, 3 gradins d'autel, tabernacle, faux tabernacle (dit autel de l'épine)

Désignation

Dénomination de l'objet

Autel, gradin d'autel (3), tabernacle, faux tabernacle

Appelation d'usage

Autel de l'épine

Titre courant

Autel, 3 gradins d'autel, tabernacle, faux tabernacle (dit autel de l'épine)

Localisation

Région

Nouvelle-Aquitaine

Département

23

Commune

Felletin

Numéro INSEE de la commune

23079

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Felletin

Nom de l'édifice

Église paroissiale Sainte-Valérie du Moutier

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100067, IA23000304

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

3e chapelle nord, dite chapelle des lissiers ou chapelle du Sacré-Coeur

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, peint, polychrome, doré

Description matérielle

L'autel rectangulaire présente en façade un grand panneau horizontal encadré par deux pilastres qui portent une corniche. Au-dessus sont placés les trois gradins richement sculptés, ils accueillent en leur centre une armoire de tabernacle demi-circulaire. Elle ouvre à l'avant par une porte rectangulaire encadrée par deux ailerons. Le faux tabernacle est disposé au-dessus, sa fausse armoire est de plan semi-circulaire également ; elle est prolongée par des ailes. Des colonnettes rythment l'ensemble, elles portent un entablement. Le couronnement sculpté au-dessus devait servir de base à une exposition. L'ensemble est principalement doré, à l'exception de quelques fonds et carnations.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (à chute, à fruit, à feuille d'acanthe, à fleur, à feuille de laurier, à rinceau, à enroulement, à cartouche, à palme, à colonne torse, à chapiteau corinthien, à pampre, à denticules), ornement à forme architecturale, angelot, triangle : Trinité (nuée, rayon), sainte Face

Description littéraire de l'iconographie

Les pilastres de l'autel sont sculptés d'un angelot engainé d'une feuille d'acanthe et retenant une chute de fruits. Ils soutiennent une corniche à consoles. Le panneau est entouré d'une épaisse baguette à motifs de feuilles de lauriers enrubannées, agrafées de feuilles d'acanthe dans les angles. Cette baguette sert d'encadrement au triangle trinitaire entouré d'une nuée rayonnante. Les trois gradins présentent un décor de rinceaux, motif qui se retrouve sur les côtés de l'armoire. Les deux petits ailerons à enroulement et agrafes d'acanthe entourent la porte sculptée de la sainte Face. Palmes et branches de laurier croisées composent la décoration du soubassement du faux tabernacle, marqué d'un cartouche en façade. L'entablement à denticules est supporté par des colonnettes torses à chapiteaux corinthiens dont les fûts sont sculptés de pampres. Ce faux tabernacle est décoré de fausses portes à frontons triangulaires. Le couronnement voit alterner des angelots et des feuilles d'acanthe agrafées.

Dimensions normalisées

Autel : h = 98, la = 244, pr = 106 ; gradin inférieur : h = 19,5, la = 210, pr = 50 ; gradin médian : h = 13,5, la = 210, pr = 36 ; gradin supérieur : h = 14, la = 210, pr = 18 ; porte du tabernacle inférieur : h = 37,5, la = 21,5 ; faux tabernacle : h = 85, la = 200, pr = 100.

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée, manque

Précisions sur l'état de conservation

Ensemble restauré en 1989-1990 par Arts et Bâtiment, Chr. Karoutzos (Issoire, Puy-de-Dôme) : nettoyage des ors, raccords de moulures et de sculptures (remplacement des petits frontons, déplacement et remplacement d'une tête d'ange grossièrement sculptée). L'ensemble a simplement été nettoyé en 1997 après la restauration des peintures de la chapelle. Les portes du faux tabernacle devaient faire office de fausses niches pour abriter des statuettes. L'exposition qui devait vraisemblablement surmonter l'ensemble n'est pas conservée.

Historique

Siècle de création

18e siècle

Description historique

Ensemble du 18e siècle. L'arrêté de classement fait mention de quatre statuettes, conservées à la sacristie puis exposées sur le faux tabernacle. Ces statuettes ont réintégré leurs niches d'origine sur le tabernacle de l'autel du transept sud également classé (cf. notice PM23000079).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1987/09/04 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté : autel, retable, tabernacle, quatre statuettes, 17e siècle.

Photographies liées au dossier de protection

SRI (99230213XA, 99230206X)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1999

1/5
autel, 3 gradins d'autel, tabernacle, faux tabernacle (dit autel de l'épine)
autel, 3 gradins d'autel, tabernacle, faux tabernacle (dit autel de l'épine)
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image