gradin d'autel ; tabernacle ; exposition (maître-autel) ; statuettes (4)

Désignation

Dénomination de l'objet

Gradin d'autel ; tabernacle ; exposition ; statue

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Maître-autel ; statuette

Titre courant

Gradin d'autel ; tabernacle ; exposition (maître-autel) ; statuettes (4)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Creuse (23) ; Champsanglard ; église paroissiale Saint-Martin

Numéro INSEE de la commune

23049

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Bonnat

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Martin

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100231

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans le choeur de l'église ; les 4 statuettes sont conservées à la mairie dans un carton.

Lieu de déplacement de l'objet

Lieu de déplacement : Limousin, 23, Champsanglard, mairie (statuettes)

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne : taillé, ciré

Description matérielle

Le gradin de forme rectangulaire présente un décor sculpté en façade. Il supporte l'armoire du tabernacle, de forme trapézoïdale, qui ouvre à l'avant par une porte surmontant un tiroir, et qui se prolonge par des ailes. Sur les côtés de l'armoire sont ménagées des niches dont sont conservées deux statuettes (saint Martin et saint Jean-Baptiste). Le centre des ailes est orné par un panneau sculpté en bas-relief. Le seul élément conservé de l'exposition est la statuette sommitale du christ glorieux, les deux statuettes d'anges soutenant le dais n'ayant pu être retrouvées.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (à rinceau, à cartouche, à feuille d'acanthe, à colonnette, à chapiteau corinthien, à enroulement, à denticules) ; Christ en croix ; angelot ; Présentation au Temple ; Nativité ; ange ; saint Jean-Baptiste ; saint Martin de Tours ; Christ glorieux

Description de l'iconographie

Le gradin est sculpté de rinceaux autour d'un cartouche central. Le soubassement du tabernacle est divisé en panneaux à motifs de rinceaux, l'un d'eux décore le tiroir. L'armoire est cantonnées de colonnettes lisses à chapiteaux corinthiens que l'on retrouve sur les ailes. Sur la porte à fronton cintré est représenté le Christ en croix. Dans les niches latérales à culots agrafés de feuilles d'acanthe, prennent place les statuettes de saint Jean-Baptiste (le saint debout est drapé dans un ample manteau qui laisse son torse à demi-nu, l'agneau est figuré sur la droite) et de saint Martin de Tours (figuré en évêque mitré il porte la main gauche sur son coeur). Les ailes présentent des panneaux sculptés : la Nativité à droite, et la Présentation au Temple en pendant. Des petits ailerons à motif d'angelot cantonnent l'ensemble. Au-dessus, le dais de l'exposition était supporté par deux angelots nus debout, et surmonté de la statuette du Christ glorieux.

Dimensions normalisées

H = 79 ; l = 214 ; la = 41 ; Gradin : h = 18,5 ; tiroir : h = 10,3, l = 24,2, la = 28,2 ; porte : h = 37,5 , la = 19 ; colonnettes : h = 44, d = 6 ; panneaux sculptés : h = 34, la = 25,5

État de conservation (normalisé)

Manque ; mauvais état ; oeuvre démantelée

Précisions sur l'état de conservation

La statuette du Christ glorieux part en morceaux (partie supérieure de la draperie et main gauche détachées, les doigts de la main gauche sont en partie effrités) et l'avant-bras droit manque. La statuette de saint Jean Baptiste a perdu l'avant-bras gauche. Des parties sont désolidarisées : une partie de la base de la statuette du saint évêque, ainsi que celle de la statuette d'un saint indéterminé. 2 statuettes d'anges manquantes (n'ont pas fait l'objet d'une déclaration de vol).

Inscription

Marque de doreur ; inscription concernant le commanditaire ; date

Précisions sur l'inscription

Inscription et date peintes en noir au revers (répétées deux fois) : DORE PAR ME/ANTOINE SUREAU/DE GUERET AUX/FRAIX DE FRANCOIS/DE COVTVRIER/PRIEUR DE CHAMP.AR/POUR 300 - LE 28E/AOUST 1742 POSE/SVREAU /DE ST FIEL.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Sureau Antoine (doreur)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Couturier François de, prieur (commanditaire)

Siècle de création

4e quart 17e siècle ; 2e quart 18e siècle

Année de création

1742

Description historique

Ce tabernacle de la fin du XVIIe siècle a été doré en 1742 par Antoine Sureau aux frais du prieur de Champsanglard, François de Couturier. De l'exposition ne restait que trois statuettes en 1988, dont deux disparues actuellement.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1985/04/09 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté : tabernacle, statuette (3) du maître-autel.

Photographies liées au dossier de protection

SRI (98230782XA, 98230760X, 98230958XA, 98230960X, 98230961X, 98230962XA, 98230964X, 98230965X)

Références documentaires

Cadre de l'étude

liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

1/8