tabernacle à ailes, exposition (ensemble du maître-autel)

Désignation

Dénomination de l'objet

Tabernacle ; exposition

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Tabernacle à ailes

Titre courant

Tabernacle à ailes, exposition (ensemble du maître-autel)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Creuse (23) ; Anzême ; église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul

Numéro INSEE de la commune

23004

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Saint-Vaury

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul

Référence Mérimée de l'édifice

PA00099987

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur, au-dessus du maître-autel

Lieu de déplacement de l'objet

Oeuvre volée partiellement ; lieu de déplacement : Limousin, 23, Anzême, local municipal des archives (cariatides de l'exposition)

Informations relatives aux vols

Les statuettes de saint Jean-Baptiste et de saint Pierre ont été volées le 12 ou 13 août 1990, celle de saint Paul semble l'avoir été en 1997 ; la disparition des autres statuettes semble plus ancienne.

Description

Catégorie technique

Sculpture ; menuiserie

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne (?) : taillé, ciré

Description matérielle

Le tabernacle est composé d'une armoire et de deux ailes en prolongement. L'armoire est de forme trapézoïdale, sa façade à fronton cintré ouvre par une petite porte également cintrée. Les angles antérieurs sont coupés et recevaient des statuettes (disparues). Sur les côtés sont ménagées deux niches cintrées dont les culots supportent des statuettes. Les ailes à fronton cintré possèdent également des niches en leur centre et à leurs extrémités (statuettes disparues) et sont prolongées par des ailerons. L'exposition en forme de coupole (?) à balustrade était soutenue par deux cariatides, qui sont aujourd'hui montées sur de petits socles parallélépipédiques rapportés.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (à chute, à fleur, à feuille d'acanthe, à quintefeuille, à denticules, à colonne torse, à pampre, à chapiteau corinthien, à godron, à canal, à coquille, à draperie, à fruit) ; Christ en croix ; saint Esprit ; Dieu le Père ; saint Jean-Baptiste ; saint Pierre ; saint Paul ; apôtre ; putto

Description de l'iconographie

Le soubassement de la façade présente la couronne d'épines et des rameaux d'olivier. Sur la porte est sculpté le Christ en croix, parmi des nuées et surmonté de la colombe du saint Esprit. Dans les angles, des angelots retiennent des chutes de fleurs tandis que la figure de Dieu le Père occupe le cintre du fronton. Dans les angles de l'armoire, sous des trompes décorées de feuilles d'acanthe, se trouvaient les statuettes de saint Pierre et saint Paul (volées). Faisant liaison avec les côtés, des colonnettes torses à décor de pampres soutiennent l'entablement. Les côtés de l'armoire possèdent également des niches où se trouvent les statuettes de deux saints apôtres (au nord l'apôtre pose sa main droite sur son coeur, au sud l'apôtre tend sa main droite qui tenait peut-être un attribut). Godrons et canaux alternent au niveau des culots. Les ailes présentent aussi des colonnettes entourant une niche centrale à coquille, d'autres niches sous trompes sont ménagées avant les ailerons (une statuette de saint Jean-Baptiste était abritée dans la niche gauche, elle a été volée). Les ailerons timbrés d'angelots sont agrafés de feuilles d'acanthe. Le sommet du crâne des deux cariatides a été aplati pour recevoir la base de l'exposition. Les deux personnages sont vêtus d'une longue aube formant un grand pli en vague vers le bas, sur laquelle est passé un court surplis plissé serré à la taille aux manches courtes retroussées sur les avant-bras. Sous l'aube apparaissent les pieds chaussés de souliers à bout pointu. Les visages imberbes sont couronnés de longs cheveux bouclés retombant sur la nuque. Aucune trace d'aile rapportée n'est visible au dos. Celui de gauche joint les mains en prière, celui de droite a les mains croisées sur la poitrine.

Dimensions normalisées

H = 90 ; l = 288 ; la = 48 (dimensions totales du tabernacle ; porte : h = 45, la = 23,5 ; colonnette : h = 44,5, d = 6,5 ; statuette de l'apôtre main sur le coeur : h = 35, la = 14, pr = 9 ; statuette de l'apôtre dont la main droite tenait un attribut : h = 36, la = 18, pr = 14) ; Cariatide droite : h = 46,5, la = 15, pr = 12,5 ; cariatide gauche : h = 47, la = 15, pr = 13,5 ; socles des cariatides : h = 3, la = 11,5, pr = 10

État de conservation (normalisé)

Manque ; oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Il manque six statuettes sur les huit que devait comporter le tabernacle à l'origine. De l'exposition ne subsistent que les deux cariatides, déposées et fixées sur des socles indépendants. Oeuvre restaurée en 1985 par Arts et Bâtiments, Christian Karoutzos.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Siècle de création

17e siècle

Description historique

Ensemble du 17e siècle. De l'exposition ne subsistent que deux cariatides, déposées.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1985/04/09 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

SRI (98230716X, 98230717X, 99230002X, 99230197X, 00230272X, 00230273X)

Références documentaires

Cadre de l'étude

liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Ensemble du maître-autel

Référence de l'ensemble

PM23000215

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

1/6