lavabo d'église

Désignation

Dénomination de l'objet

Lavabo d'église

Titre courant

Lavabo d'église

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Corrèze (19) ; Sainte-Marie-Lapanouze ; église paroissiale Notre-Dame

Numéro INSEE de la commune

19219

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Neuvic

Nom de l'édifice

Église paroissiale Notre-Dame

Référence Mérimée de l'édifice

PA00099865

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Près du portail ouest

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Granite : taillé

Description matérielle

Fut rectangulaire vertical, dont la partie postérieure est plane, et la partie supérieure évasée et évidée. Les parois intérieures de l'évidement sont parfaitement verticales. Trou d'évacuation.

Indexation iconographique normalisée

Ornement architectural (colonne, chapiteau, tore, crochet)

Description de l'iconographie

La face du fut est ornée de deux colonnettes d'angle surmontées de chapiteaux, séparées par un tore terminé en double crochet.

Dimensions normalisées

H = 90 ; la = 19 ; pr = 15

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

13e siècle

Description historique

Ce lavabo d'église du 13e siècle a été dégagé par l'abbé Perrinet d'un renforcement ancien du mur sud de la nef comblé postérieurement (au 17e ou au 18e siècle).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1976/06/01 : inscrit au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté préfectoral : Piscine pour l'eau des ablutions en forme de colonne rectangulaire évidée, à la partie supérieure taillée en entonnoir, granit, XIIIème siècle.

Observations

'Il ne me reste qu'à mentionner les piscines qui servaient à jeter des ablutions. Elles n'ont point à l'époque romane, l'importance qu'elles eurent plus tard et la grande majorité des églises en était dépourvue. Parfois elles étaient faites, comme celle de Druyes (Yonne), d'une simple pierre formant saillie sur le mur du sanctuaire et taillée en entonnoir... D'autres fois c'était une pierre évidée montée sur une courte colonnette, comme à Saint-Gabriel (Calvados)... Le plus ordinairement c'était une petite niche en plein cintre pratiquée dans le mur, à proximité de l'autel. La pierre qui en formait l'appui était creusée d'un cuvette, souvent de deux, avec un petit conduit pour rejeter l'eau au dehors...' R. de Lasteyrie et M. Aubert, L'architecture religieuse à l'époque romane, 2e éd., 1929, p. 693-694 (note G. Quincy, 23-7-1966).

Photographies liées au dossier de protection

AD Corrèze (19-219-M-2) ; SRI (02190319XA)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2004

1/2
lavabo d'église
lavabo d'église
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image