retable du maître-autel, croix et tableau : le Calvaire, 2 statues : saint Saturnin, saint Jean-Baptiste

Désignation

Dénomination de l'objet

Retable, tableau, croix, statue (2)

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Tableau d'autel

Titre courant

Retable du maître-autel, croix et tableau : le Calvaire, 2 statues : saint Saturnin, saint Jean-Baptiste

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Corrèze (19) ; Davignac ; église paroissiale Saint-Saturnin

Numéro INSEE de la commune

19071

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Meymac

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Saturnin

Référence Mérimée de l'édifice

PA00099764, IA00030241

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Adossés au mur est du choeur

Description

Catégorie technique

Menuiserie, sculpture, peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, peint, polychrome, doré, toile (support) : peinture à l'huile

Description matérielle

Le retable est divisé en trois travées ; la travée centrale est occupée par le calvaire : sur une toile rectangulaire cintrée dans sa partie supérieure est appliquée une croix en bois sculpté à laquelle est fixée la statue en ronde bosse du Christ ; l'entablement sommital est prolongé par des petits ailerons ; les travées latérales sont cantonnées de deux colonnes supportant un entablement à fronton cintré ; des niches sont aménagées et reçoivent les statues ; un important soubassement est agrémenté de nombreux panneaux sculptés

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (colonne torse, chapiteau corinthien, rinceau, cartouche, chute, fruit, fleur, pampre, draperie, coquille, corne d'abondance, terme), angelot, Séraphin, Calvaire, Les instruments de la Passion, Sainte Face, saint Saturnin, saint Jean-Baptiste, Les Evangélistes, les Docteurs de l'Eglise, Annonciation, Adoration des bergers, Agonie du Christ, Baiser de Judas, Arrestation du Christ, Flagellation du Christ, Couronnement d'épines, Dérision du Christ, Montée au Calvaire, Jésus cloué sur la Croix

Description de l'iconographie

Travée centrale : la statue du Christ en croix est appliquée sur la toile où figurent la Vierge à gauche et saint Jean à droite ; au-dessus, deux cornes d'abondance répandent leurs fleurs, de part et d'autre, deux termes soutiennent l'entablement décoré de rinceaux. Travées latérales : entre les colonnes torses sculptées de pampres sont aménagées des niches à coquille, aux culots ornés d'angelots retenant des draperies, entourées de séraphins retenant des doubles chutes de fleurs et de fruits. Travée gauche : statue de saint Saturnin en évêque mitré avec la crosse dans la main gauche ; au fronton sont représentés les instruments de la Passion. Travée droite : statue de saint Jean-Baptiste, sa croix dans la main gauche et un agneau à ses pieds ; au fronton est représentée la sainte Face. Les soubassements des travées latérales sont décorés des panneaux de saint Jean et saint Marc entourant l'Annonciation (à gauche) et de saint Matthieu et saint Luc autour de l'adoration des bergers (à droite) ; sur les plans latéraux des soubassements des colonnes sont représentés les docteurs de l'Eglise : saint Ambroise, saint Jérôme, saint Thomas d'Aquin et saint Augustin. Le registre médian des travées latérales est décoré de panneaux relatifs à la Passion, de gauche à droite : l'agonie du Christ au jardin des oliviers, le baiser de Judas, l'arrestation du Christ, la flagellation, Jésus conduit par un bourreau tenant un fouet, le couronnement d'épines, la dérision du Christ par les soldats, Jésus va être chargé de la croix, Jésus tombe sous le poids de la croix, Jésus cloué sur la croix.

Dimensions normalisées

H = 700 ; l = 800

État de conservation (normalisé)

Oeuvre mutilée, oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Avant classement : couronnement du retable détruit en 1854 ; après classement : oeuvre restaurée en 1961-1962 par Marcel Maimponte (traitement antivers, décapage, restauration de la polychromie) ; la couche picturale du calvaire est abîmée. Restauration par l'atelier Malbrel Conservation (46, Capdenac) en 2012.

Historique

Siècle de création

2e moitié 17e siècle

Description historique

Couronnement du retable détruit en 1854 lorsque le plafond de l'église fût refait

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1908/11/12 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Retable ; tableau ; reliefs : la Crucifixion, scènes de la vie du Christ, début 17e siècle

Photographies liées au dossier de protection

SRI(84 19 1796 ZA, 84 19 1751 X, 84 19 1752 X, 84 19 1781 X, 84 19 1779 X, 84 19 1758 X, 84 19 1755 X, 84 19 1783 X, 84 19 1776 X, 84 19 1753 X, 84 19 1760 X, 84 19 1780 X, 84 19 1757 X, 84 19 1784 X, 84 19 1782 X, 84 19 1778 X, 84 19 1777 X, 84 19 1775 X, 84 19 1765 X, 84 19 1754 X, 84 19 1756 X, 84 19 1759 X, 84 19 1761 X, 84 19 1771 X, 84 19 1785 X, 84 19 1762 X)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Ensemble du maître-autel

Référence des l'ensemble

PM19000161

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1984

Date de rédaction de la notice

1997

1/27
ensemble du maître-autel (autel, tabernacle, retable, tableau, croix, 2 statues)
ensemble du maître-autel (autel, tabernacle, retable, tableau, croix, 2 statues)
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image