retable (retable architecturé)

Désignation

Dénomination de l'objet

Retable

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Retable architecturé

Titre courant

Retable (retable architecturé)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Corrèze (19) ; Naves ; église paroissiale Saint-Pierre-ès-Lien

Numéro INSEE de la commune

19146

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Naves

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Pierre-ès-Lien

Référence Mérimée de l'édifice

PA00099813

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Adossé au mur est du choeur avec retour sur les murs nord et sud

Description

Catégorie technique

Menuiserie, sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Châtaignier : ciré

Description matérielle

La façade du retable est adossée au mur est, elle est complétée par deux ailes en retour ; trois étages se distinguent : le soubassement, l'étage médian et l'étage de couronnement ; le soubassement comporte de nombreux panneaux sculptés en bas-relief, il forme quatre piédestaux aux colonnes de l'étage médian, il est doté de deux portes de part et d'autre de l'autel, les ailes en retour s'agrémentent de termes surmontés de boules et se terminent en aileron ; l'étage médian de la façade est rythmé par quatre colonnes monumentales entre lesquelles s'inscrivent des fausses niches où sont placées deux statues, au centre elles encadrent un tableau, elles supportent un important entablement cintré au centre duquel est placé un panneau sculpté en haut relief ; sur l'étage médian des ailes : une statue monumentale est placée dans une fausse niche encadrée de deux colonnes moins importantes que celles de la façade, elles reposent sur des consoles ; l'étage de couronnement : l'entablement supporte une balustrade interrompue par le fronton, elle est agrémentée de pots à feu et à fleurs et de deux anges ; sur la façade une seconde balustrade entoure une scène sculptée en haut relief encadrée de deux atlantes supportant un entablement et flanqués d'ailerons

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (colonne torse, chapiteau corinthien, coquille, bouquet, pot à feu, pot à fleur, rinceau, guirlande, fleur, chute, cartouche, fleuron, feuille d'acanthe, godron, terme, pampre), atlante, angelot, ange, Saint-Esprit, Sacrifice d'Abraham, Ascension

Description de l'iconographie

Panneau sculpté sous le cintre de l'entablement de l'étage médian : le Sacrifice d'Abraham, Abraham tient le glaive dans la main droite, Isaac est agenouillé avec les yeux bandes à ses pieds, à droite figure l'agneau devant un rocher ; l'Ascension est représentée à l'étage de couronnement : le Christ en ronde-bosse lève la main gauche, il est doté d'un nimbe crucifère et se détache d'un fond parqueté orné de rayons et d'une nuée, au devant sont représentés la Vierge et les apôtres qui regardent le Christ.

Dimensions normalisées

H = 1000 ; longueur de la façade = 830 ; longueur de chaque aile = 350 ; colonnes de la façade : h = 332, d = 43 ; cadre de la toile : h = 225, l = 187 ; épaisseur de la baguette d'encadrement = 41 ; chaque porte : h = 182, l = 85

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Après classement : oeuvre restaurée en 1896-1897, puis en 1987 par Christian Karoutzos (Arts et Bâtiment). Oeuvre restaurée en 2013 par Guillaume Peyresaudes et Boris Siebeneicher.

Historique

Auteur du projet

Anonyme (d'après, graveur)

Lieu de création

Limousin, 19, Naves (?)

Etape de création

Copie interprétée (d'estampe)

Siècle de création

Limite 17e siècle 18e siècle

Description historique

Les panneaux sculptés sont de Pierre Duhamel avec la collaboration de ses frères, Jean-François et Léger. Le panneau représentant le Sacrifice d'Abraham est une copie interprétée d'une estampe anonyme du 16e ou du début du 17e siècle publiée dans 'Figures des histoires de la Sainte Bible' (page 26 de l'édition parisienne de 1671 : BNF, Est., Ra 17 pet. fol.). Une première restauration fût réalisée en 1896-1897 par les Monuments historiques (Guillot et Ferrière étaient les maîtres d'oeuvre) ; lors de la restauration de 1987, le tableau non classé a été remplacé par la toile d'origine et deux bustes-reliquaires de saint Léontinus et de saint Damien, qui ne sont pas classés, ont été fixés sur des consoles situées au niveau du soubassement des ailes en retour (saint Léontinus : h = 34, la = 25, pr = 12, saint Damien : h = 34, la = 22, pr = 12).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1891/07/20 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Les 2 bustes-reliquaires ne sont pas classés

Référence(s) de publication(s)

Olivier Geneste. Les Duhamel. Sculpteurs à Tulle aux XVIIe et XVIIIe siècles. Limoges : Pulim, 2002, p. 72, fig. 18-19.

Photographies liées au dossier de protection

SRI(97 19 0265 VA, 97 19 0239 X, 97 19 0238 X, 84 19 0043 V, 84 19 0044 X)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Sous-dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Statue (4), bas-relief (10), tableau

Références des parties constituantes étudiées

PM19000602, PM19000603, PM19000604, PM19000605, PM19000608, PM19000609, PM19000610, PM19000739

Partie constituante non étudiée

Buste-reliquaire (2)

Intitulé de l'ensemble

Ensemble du mobilier du choeur

Référence des l'ensemble

PM19000281

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1997

1/7
Retable en bois sculpté : partie inférieure de l'aile en retour de gauche. retable
Retable en bois sculpté : partie inférieure de l'aile en retour de gauche. retable
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Voir la notice image