tableau : Crucifixion

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Titre courant

Tableau : Crucifixion

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Cantal (15) ; Saint-Étienne-de-Carlat ; église Saint-Etienne

Numéro INSEE de la commune

15183

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Canton

Vic-sur-Cère

Nom de l'édifice

Église Saint-Etienne

Référence Mérimée de l'édifice

PA00093729

Description

Catégorie technique

Peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile

Indexation iconographique normalisée

Crucifixion, saint Etienne diacre : dalmatique, palme, saint Jean l'Evangéliste, Vierge

Description de l'iconographie

La croix occupe le centre de la composition, sa traverse atteint le bord de la toile au ras du titulus. Les bras du Christ forment un angle largement obtus, ses mains sont refermées, sa tête couronnée et nimbée penche vers la droite, le corps est anatomiquement simplifié, et les pieds sont cloués parallèlement sur le suppedaneum. Un périzonium ceint la taille. Debout à gauche, saint Jean, de profil, sa main gauche sur l'épaule de la Vierge, la droite prête à la soutenir, regarde le Christ. Marie, bras écartés, main droite ouverte dans un geste de saisissement est debout au pied de la croix et regarde son fils. Debout, à droite, saint Etienne (saint patron de la paroisse), visage tourné vers le Christ, lui présente dans la main droite une pierre de la lapidation et, son bras gauche le long du corps, il tient dans la main la palme du martyr. Il est vêtu comme un diacre (aube, huméral, dalmatique rouge des martyrs) et est représenté imberbe, les cheveux courts et les pieds nus, dans ses sandales comme la Vierge alors que saint Jean est pieds nus.

Dimensions normalisées

H = 225 ; la = 175

Inscription

Signature, date

Précisions sur l'inscription

Signature et date (dans la toile) : LYON - FECIT - 1669.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Lyon Bonnet (?, peintre) ; Lyon Pierre (?, peintre)

Siècle de création

3e quart 17e siècle

Année de création

1669

Description historique

Cette composition rare pourrait être attribuée à Bonnet Lyon qui en 1671 exécutait pour la chapelle Saint-Martial à l'église Notre-Dame d'Aurillac, un tableau représentant le Miracle de saint Martial avec sainte Valérie, ou à Pierre Lyon qui en 1665 peignait les armoiries de la dame de Noailles.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1982/12/20 : inscrit au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

Arrêté n°82-2513

Référence(s) de publication(s)

BOUYSSOU Léonce, Retables de Haute-Auvergne, ph. 147.

Sources d'archives et bases de données de référence

Liste des objets mobiliers de la Conservation des Antiquités et Objets d'Art du Cantal, novembre 2017 ; Notice AgrEgée n°OD54LI ; Base en ligne des archives départementales du Cantal : Cote 16 NUM 945. http://www.archives.cantal.fr/ark:/16075/a011350284

Photographies liées au dossier de protection

DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel