autel (maître-autel), son retable et ses trois statues : la Vierge, saint Jean-Baptiste, saint Genès ?

Désignation

Dénomination de l'objet

Autel, retable, statue (3)

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Maître-autel

Titre courant

Autel (maître-autel), son retable et ses trois statues : la Vierge, saint Jean-Baptiste, saint Genès ?

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Cantal (15) ; Ruynes-en-Margeride ; église Notre-Dame-de-l'Assomption

Numéro INSEE de la commune

15168

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Canton

Neuvéglise

Nom de l'édifice

Église Notre-Dame-de-l'Assomption

Lieu de déplacement de l'objet

Oeuvre volée

Informations relatives aux vols

La statuette de saint Roch a été volée le 19 juin 1983.

Description

Catégorie technique

Sculpture, menuiserie

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, peint, doré

Description matérielle

Le devant d'autel présente sur son bas-relief une mise au tombeau. Le tabernacle semi-hexagonal et le dôme qui le surmonte contiennent dans des niches, six statuettes, trois autres apparaissent au sommet de cet édifice dont un Christ de l'Ascension.

Indexation iconographique normalisée

Vierge, Assomption, saint Jean-Baptiste, saint Genès, chute végétale : fruit

Description de l'iconographie

Le centre du retable est décoré d'une copie du tableau de l'Assomption entre deux chutes de fruits. Au sommet de la composition, un fronton contient dans une niche, une statue de la Vierge de l'Assomption. De part et d'autre de l'autel, le retable se poursuit par deux éléments identiques. Une niche à la coquille, prise entre deux pilastres cannelées et deux colonnes torses ornées de fruits et de feuilles, contient à gauche, un saint Jean-Baptiste à droite un saint Genès (?) au-dessus d'un bandeau de rinceaux et d'une corniche denticulée. De chaque côté deux anges débout soutiennent un grand cartouche porteur de sentence.

Dimensions normalisées

H = 750

Historique

Auteur du projet

Murillo Bartolomé Esteban (d'après, peintre)

Etape de création

Copie

Siècle de création

17e siècle, 18e siècle

Description historique

Ce retable provient de l'ancienne église de Ruynes, très éloignée du bourg, qui fut remplacée en 1847 par un second édifice au centre de l'agglomération ; celui-ci s'effondra au début du siècle (l'église actuelle date de 1912).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1982/12/20 : inscrit au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

Arrêté n°82-2510

Sources d'archives et bases de données de référence

Liste des objets mobiliers de la Conservation des Antiquités et Objets d'Art du Cantal, novembre 2017 ; Base en ligne des archives départementales du Cantal : Cote 16 NUM 869. http://archives.cantal.fr/ark:/16075/a011350284497Glu4g7

Photographies liées au dossier de protection

DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel