2 tableaux : la Présentation de la Vierge, la Nativité

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Titre courant

2 tableaux : la Présentation de la Vierge, la Nativité

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Bouches-du-Rhône (13) ; Aix-en-Provence ; église Saint-Jean-de-Malte

Numéro INSEE de la commune

13001

Nom de l'édifice

Église Saint-Jean-de-Malte

Référence Mérimée de l'édifice

PA00081001

Lieu de déplacement de l'objet

Lieu de déplacement : Provence-Alpes-Côte d'Azur, 13, Aix-en-Provence, chapelle Saint-Jacques dite de la Consolation

Description

Catégorie technique

Peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile

Indexation iconographique normalisée

Présentation de la Vierge au temple, fond de paysage, prêtre, tiare, sevant, portant, cierge, Vierge, sainte Anne, vieille, femme, prière, mendiant, enfant, angelot, nativité, vieux berger, agenouillé, agneau, offrande, Enfant Jésus, Vierge, angelot, phylactère

Description de l'iconographie

La Présentation au Temple : R. Levieux évoque la scène avec son habituelle économie de moyens : fond de paysage, statisme rigoureux, gamme de blancs, bleux et rouges. Ce sont les personngages intériorisés présentés de profil (les yeux baisssés dans une atmosphère silencieuse et recuiellie) qui intéressent le peintre, attentif aussi aux détails décoratifs : tiare du grand prêtre, éphod, rational aux douze pierres précieuses, tunique aux clochettes d'or, souliers de cuir blanc. Deux jeunes servants portent des cierges, allusion à la lumière apportée au monde par la Vierge, agenouillée, la tête baissée avec cette ferveur et cette confiance merveilleuse, écrit Emile Mâle, sans retour quelconque sur elle. C'est pourquoi la Présentation au temple symbolise la vocation sacerdotale. Sainte Anne, vieille femme en prière, la tête enserrée par un voile blanc, tranche par sa frontalité et rappelle la Sainte Anne de la chapelle des Pénitents Noirs d'Avignon. Il est intéressant de comparer cette oeuvre avec le tableau dynamique et chaleureux peint sur le même thème par Jean Daret quelques années plus tôt pour les Ursulines de Pertuis (aujourd'hui dans l'église paroissiale). On peut noter ici l'importance du parti scénographique et des détails pris dans la réalité quotidienne (petit mendiant à droite sur les degrés du temple). L'Adoration des bergers dite la Nativité : Beau morceau de peinture au premier plan : le vieux berger agenouillé et l'agneau symbolique, offert, comme l'Enfant déposé sur un pan du manteau bleu de Marie. Cette dernière s'inserre bizarrement dans la composition, lignes et volumes mal intégrés dans le groupement inconsistant des autres figures.

Dimensions normalisées

H = 275 ; la = 147 (la Présentation au temple) ; h = 275 ; la = 145 (la Nativité)

Inscription

Signature

Précisions sur l'inscription

La Présentation de la vierge au Temple signé en bas au centre sur la marche : R. Levieux i.f. ; la Nativité signé en bas à gauche : R. Levieux.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Levieux Reynaud (peintre)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Martinozzi Laure (donatrice)

Lieu de provenance

Lieu de provenance : Provence-Alpes-Côte d'Azur, 13, Aix-en-Provence, couvent de la Visitation (chapelle)

Siècle de création

3e quart 17e siècle

Année de création

1660, 1665

Description historique

Commande faite au peintre par les Visitandines au XVIIe siècle. Les oeuvres ont été installées dans l'église Saint-Jean-de-Malte au début du XIXe siècle, lors du rétablissement du culte catholique en France (Loi du 18 germinal An X) . A cette occasion, les oeuvres ayant fait l'objet de saisies révolutionnaires ce qui fut le cas des deux tableaux de Reynaud Levieux, ont été rendues au culte à la demande de Mgr Champion de Cicé (1803). Ces deux toiles font partie de de la production aixoise du peintre (1660-1669). Trois tableaux ont été peints pour le grand couvent de la Visitation à Aix et font partie de la première commande reçue par Reynaud Levieux dans cette ville (1660-1665). Cet ensemble majeur aujourd'hui dispersé était destiné à décorer le somptueux retable en marbre polychrome conservé actuellement dans l'église de Cucuron (Vaucluse), offert en 1661 par Laure Martinozzi duchesse de Modène, nièce du cardinal Mazarin, par amitié pour son ancienne gouvernante Madame de Venel, Madeleine de Gaillard (soeur de l'une des religieuses), protectrice du couvent. D'après une tradition ancienne, Laure Martinozzi aurait fait une étape à Aix au couvent de la Visitation sur le chemin de l'Italie en 1656. Elle aurait promis d'offrir le maître-autel en action de grâces si un fils naissait dans l'année. Ce voeu se réalisa et l'iconographie du retable peut être interprétée comme un ex voto de naissance, avec au centre la Visitation (thème favori de l'ordre), entourée de chaque côté par la Présentation de la Vierge et la Nativité (qui a été préférée à l'Annonciation prévue dans le prix-fait de 1660). Le foyer de la cour d'Este fut actif sous François Ier puis sous Alphonse IV, le mari de Laure Martinozzi. Tommaso Luraghi ou Luragho, sculpteur de la cour d'Este, a beaucoup travaillé à Modène. G. Bresc lui attribue la conception du retable des Visitandines. Muttoni, n'étant qu'un scarpellino, s'est limité à monter le riche retable dans le couvent des Visitandines en 1662. 7 juillet 1660 : promesse entre R. Levieux maître peintre d'Avignon et les religieuses du premier couvent de la Visitation Sainte-Marie pour faire trois tableaux à l'huile de sa main pour le maître-autel de l'église représentant Notre-Dame de la Visitation, l'Annonciation de Notre-Dame ou l'Incarnation du Verbe, Notre-Dame au Temple, de 10 pans sur 6, suivant des dessins et moyennant 1200 livres (A. D. Aix, 303 E 310, f° 588, 589). 11 décembre 1665 : dernière quittance (A. D. Aix, 303 E 315, f° 1256). An X, les tableaux sont transportés au dépôt des Andrettes (n° 33, 5, 37). An XI, la Visitation est attribuée à l'église de la Madeleine, la Nativité et la Présentation de la Vierge à l'église Saint-Jean-de-Malte. En 1958, les deux toiles ont réintégré la chapelle de la Visitation (dans l'actuelle école Sainte-Catherine-de-Sienne). La Nativité : Cette toile ne présente pas la composition rigoureuse, en surface et en profondeur, des peintures de la Visitation et de la Présentation et pose quelques problèmes. Dès le 7 juillet 1660, les religieuses avaient commandé à Reynaud Lavieux trois tableaux de la Vie de la Vierge pour le retable que Louis Cundier devait ramener, en pièces détachées, de Modène en 1662 : Visitation, Présentation de Marie au Temple et Annonciation. Au lieu d'une Annonciation c'est une Adoration des bergers qui prendra place dans le retable, entre 1662 et 1665, cette Naissance du Sauveur que Joseph de Haitze verra dans la chapelle en 1679. Pourquoi ce changement d'iconographie qu'aucune des trois quittances (1663, 1664, 1665) ne signale ? Nul document ne l'explicite. Curieusement, l'attitude apprêtée de la Vierge, le geste des mains, le mouvement de la tête correspondent davantage au Fiat de l'Annonciation qu'à la présence d'une mère à son enfant. Au moment du changement d'iconographie, y a-t-il eu reprise d'une partie du premier projet ou utilisation d'un début d'exécution sur la toile ? Par ailleurs les faiblesses de certaines parties, figures au second plan et fonds, pourraient indiquer une participation importante de l'atelier, la signature de Levieux authentifiant cependant la provenance et garantissant l'intervention du maître alors surchargé de commandes. Faut-il souligner que, sur la toile de la Présentation, mais non sur celle-ci, le nom de Levieux est suivi des lettres i.f. : invenit et fecit... (M.C.G.) (Sources : Henri Wytenhove).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1910/09/20 : classé au titre objet

Référence(s) de publication(s)

Wytenhove, Henri, Reynaud Levieux et la peinture classique en Provence : Nîmes, 1613-Rome, 1699, Aix-en-Provence, La Calade, 1990, p. 124-127.

Sources d'archives et bases de données de référence

Henri Wytenhove

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel