appareil-plongeur : réservoir-régulateur d'air comprimé fonctionnant à la demande (matériel de pénétration sous-marine)

Désignation

Dénomination de l'objet

Matériel d'exploration sous-marine

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Appareil-plongeur, réservoir-régulateur d'air comprimé, matériel de pénétration sous-marine

Titre courant

Appareil-plongeur : réservoir-régulateur d'air comprimé fonctionnant à la demande (matériel de pénétration sous-marine)

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aveyron (12) ; Espalion ; boulevard Joseph-Poulenc ; musée du scaphandre (ancienne église Saint-Jean)

Numéro INSEE de la commune

12096

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Adresse de l'édifice

Joseph-Poulenc (boulevard)

Nom de l'édifice

Musée du scaphandre (ancienne église Saint-Jean)

Référence Mérimée de l'édifice

PA00094017

Description

Catégorie technique

Océanographie

Matériaux et techniques d'interventions

Cuivre, laiton

Description matérielle

Appareil-plongeur en cuivre (étamé à l'intérieur) et laiton. Appareil en cuivre, serti et soudé, composé d'un réservoir à air comprimé cylindrique horizontal, solidaire, par l'intermédiaire d'une soupape régulatrice d'air, d'une chambre de mise à la pression ambiante, ayant la forme d'un cylindre vertical.

Dimensions normalisées

L = 28 cm ; d = 19 cm (réservoir), h = 7,5 cm ; d = 16,5 cm (chambre de mise à la pression ambiante), poids total : 11,8 kg, dont lest 5,8 kg.

Inscription

Inscription concernant le fabricant

Précisions sur l'inscription

Inscription sur plaque en laiton : Appareil-plongeur Denayrouze, Ch. Petit, Paris, 9 avenue Parmentier.

Historique

Siècle de création

2e moitié 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année de création

1864

Description historique

Appareil prototype unique à ce jour, à l'origine du scaphandre autonome moderne. Inventé en 1860 par Benoît Roucayrol (inventeur) et Auguste Denayrouze (collaborateur de l'inventeur) et fabriqué en 1864 par la Société Charles Petit, à Paris. Première médaille d'or à l'Exposition Universelle de 1867. La Société Charles Petit (1895-1920) succède à la Sociétét des Spécialités Mécaniques dont Louis Denayrouze était ingénieur-conseil, elle-même héritière de la société Rouquayrol-Denayrouze, fondée en 1865. Modèle issu du principe de fonctionnement du Régulateur Rouquayrol pour l'écoulement des gaz comprimés (brevet n°44655, déposé le 14/04/1860) et de ses additifs. Le Réservoir-régulateur a figuré au catalogue de la société Rouquayrol-Denayrouze puis Charles Petit jusque vers 1910.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2006/10/02 : classé au titre objet

Observations

Notice revue par l'Association du Musée et M. Philippe Rousseau (juin 2010).

Photographies liées au dossier de protection

DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

appareil-plongeur (matériel d'exploration sous-marine)
appareil-plongeur (matériel d'exploration sous-marine)
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés
Voir la notice image