statue : Vierge à l'Enfant

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Titre courant

Statue : Vierge à l'Enfant

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Villegly ; église

Numéro INSEE de la commune

11426

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Canton

Conques-sur-Orbiel

Nom de l'édifice

Église

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

1ère chapelle de gauche, à l'entrée

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre : polychrome

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'Enfant

Description de l'iconographie

Le visage de la Vierge est bien dessiné et doux. Il est ovale et large sur la partie haute, le front est étroit, les sourcils sont marqués par un trait de peinture, les yeux sont grands avec les paupières bien prononcées, le nez est un peu large, la bouche est bien dessinée et pas trop petite, le menton est proéminent. Elle a les cheveux ondulés. Elle regarde à gauche, du côté de l'Enfant. Le visage de l'Enfant est fait sur les mêmes canons que ceux de sa mère. Seuls les yeux, un peu affaissés, lui donne un air triste. Ses cheveux sont courts et ondulés à l'encadrement du visage, ils finissent longs et raides dans le dos. La Vierge regarde à gauche, mais ne regarde pas l'Enfant, alors que ce dernier la regarde en esquissant un sourire.La Vierge est fortement hanchée à gauche. Dans la main droite, elle présente un livre ouvert, sur lequel on a peint à une époque récente quelques lignes en français et en caractères modernes. Un des doigts est abîmé. Elle porte l'Enfant, assit très haut, sur la main gauche. Dans les mains, l'Enfant tient un oiseau par les ailes. On se trouve devant une uvre maladroite, mais importante pour l'histoire de l'iconographie de la Vierge dans les pays de l'Aude. Elle est déhanchée, mais l'artiste ou artisan a été maladroit et elle courtaude. Cette statue, qui a de beaux détails, le visage de la Vierge, l'Enfant Jésus, est du type de plusieurs Vierges Audoises : Celle d'Azille, de Marcorignan, de Fanjeaux, de Roquefeuil (oratoire Ste Anne), du fragment de statue de Ste Anne de Conques (déposé au château comtal de la Cité) et enfin d'une statue du Métropolitain Muséum de New York, trouvée près de Carcassonne (voir l'article de Mathieu Meras dans le n° d'avril 1966 de la GAZETTE DES BEAUX-ARTS, page 241). Fiche établie par le chanoine Sarraute, le 13 février 1970.

Dimensions normalisées

H = 95

Inscription

Inscription (peinte, français)

Précisions sur l'inscription

Inscription (peinte, français) : (en caractères modernes, rajoutée à une époque récente sur le livre ouvert).

Historique

Siècle de création

14e siècle, 15e siècle

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1971/03/23 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

statue : Vierge à l'Enfant
statue : Vierge à l'Enfant
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image