statue : Vierge à l'enfant

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Titre courant

Statue : Vierge à l'enfant

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Villardonnel ; église

Numéro INSEE de la commune

11413

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Canton

Mas-Cabardès

Nom de l'édifice

Église

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'enfant

Description de l'iconographie

La Vierge n'est pas couronnée. Elle est vêtue d'une longue robe rouge serrée à la taille par une ceinture, qui traîne jusqu'à terre et laisse apparaître la pointe d'un pied chaussé. Un voile vert, retenu loin en arrière sur la tête, se drape en écharpe sur sa poitrine. De ses bras, elle retient un châle bleu drapé en sautoir sur le bas du corps, qui se termine en jolis plis en volutes. L'Enfant a le torse nu et porte un lange de couleur rouge sur le bas du corps qui laisse apparaître ses pieds.Son visage est bien dessinée. Il est large, le front est vaste, les sourcils sont bombés et rejoignent la ligne du nez qui est fin, les yeux sont grands, saillants et étirés, la bouche est petite et fine, le menton proéminent est piqué d'une fossette. Ses cheveux s'organisent en larges vagues ondulées, qui forment une vague plus importante au niveau des oreilles. Elle semble sourire en inclinant sa tête vers l'Enfant. Le visage de l'Enfant est fait sur les mêmes canons que ceux de sa mère. Ses cheveux courts et ondulés laissent apparaître ses oreilles. Il regarde sa mère.La Vierge est hanchée à gauche. Dans la main droite refaite, la Vierge tient actuellement un bâtonnet surmonté d'une fleur de lys, mais à l'origine, elle devait tenir un sceptre fleuronné. L'Enfant est assis haut sur son bras gauche avec le torse de face et la tête tournée vers sa mère. De la main droite, il tient un objet indéfini dont un oiseau doré déployé essaie de dégager son aile coincée dessous. De la main gauche, il tient quelque chose qui pourrait ressembler à un petit livre ou à un petit bout de bois ? Pour Mgr Rivière, l'Enfant tient dans la main droite un couteau et dans la main gauche, il tient un petit cube qui pourrait être un morceaux de pain. Cette scène dénoterait la disparition du sentiment divin si présent à l'époque précédente, à moins qu'elle ne figure le Christ donnant aux âmes le pain des anges, celui qui garde en elles la pureté et l'innocence de la colombe (p. 179). Pour Jacques Baudouin, l'Enfant tient le clou de la passion. Cette statue nous introduit dans le thème de la Sainte Conversation dont elle nous livre la signification profonde (p.146).

Dimensions normalisées

H = 145

Historique

Siècle de création

14e siècle, 15e siècle

Description historique

Cette statue peut être rapprochée de la Vierge de Saint-Sirnin ou de Montpezat (82) (messieurs Méras et Ternois).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune (?)

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1911/09/30 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

ARCH. PHOT. (MH44964)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

statue : Vierge à l'Enfant, vue générale
statue : Vierge à l'Enfant, vue générale
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés
Voir la notice image