coffret de mariage

Désignation

Dénomination de l'objet

Coffret

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Coffret de mariage

Titre courant

Coffret de mariage

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Narbonne ; église Saint-Sébastien

Numéro INSEE de la commune

11262

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Canton

Narbonne-Sud

Nom de l'édifice

Église Saint-Sébastien

Lieu de déplacement de l'objet

Languedoc-Roussillon, 11, Narbonne, ancienne cathédrale Saint-Just, Trésor

Description

Catégorie technique

Verrerie, orfèvrerie, tabletterie

Matériaux et techniques d'interventions

Cristal : gravé, argent : repoussé, ivoire : peint, pierres semi-précieuses, grenat

Description matérielle

Ce coffret de mariage à huit faces, en forme de maison, est en cristal gravé, en argent repoussé et en ivoire peint et incrusté d'intailles (la plupart antiques) et de grenats. Le soubassement, porté sur dix boules de cristal, est à deux étages. L'étage supérieur comprend un petit tiroir. Les angles sont formés de petites colonnettes.

Dimensions normalisées

H = 40 ; l = 56 ; pr = 38

Historique

Siècle de création

17e siècle

Description historique

Ce type de coffret de mariage était offert à la mariée pour y conserver ses bijoux. De plan octogonal, il est orné sur chacune des faces du réceptacle central et du couvercle, de plaques de cristal enchâssées dans une monture dargent repoussé et de bandes divoire peint. Sur ces bandes sont incrustés de nombreux grenats et intailles (environ trois centcinquante), la plupart antiques. Les plaques de cristal, exécutées avec la plus grande finesse, sont gravées de marines, des quatre saisons, de la Foi, de la Justice et dun paysage. Des petites colonnettes torses sont adossées aux angles.Selon Mansart de Sagonne, inspecteur des Monuments historiques, ce coffret serait d'origine italienne et aurait appartenu à Marie de Médicis. Il semble qu'il n'en soit rien. En effet, il aurait d'abord servi selon son usage premier à un membre de la famille du grand archidiacre de la cathédrale à l'époque de Mgr Dillon, dAuderic de Lastours.Dans un second temps, il aurait été légué à léglise Saint-Sébastien de Narbonne. Les reliques de saint Prudent, martyr narbonnais, y auraient été déposées par larchidiacre,doù le nom qui lui est resté de « reliquaire de saint Prudent ». Au moment de la tourmente révolutionnaire, il a été transporté par le grand archidiacre au domaine familial de Ricardelle où il resta caché avec le reste des reliques de la cathédrale jusquau rétablissement du culte. Il fut alors ramené à la cathédrale par la soeur de l'ancien archidiacre.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1911/09/30 : classé au titre objet

Référence(s) de publication(s)

Mémoires d'orfèvres : L'orfèvrerie classée Monument historique des églises du Languedoc-Roussillon. Sous la dir. de Hélène Palouzié. Paris : Somogy éditions d'art - DRAC Languedoc-Roussillon, 2011. Domenjo-Hereter André, Visite détaillée de la cathédrale Saint-Just et Saint-Pasteur de Narbonne, Narbonne, 1962, [2e édition], p. 15 ; Exposition, Paris, 1965, no 605.

Sources d'archives et bases de données de référence

Base In Situ 11 4OM480

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/10
coffret de mariage, vue générale
coffret de mariage, vue générale
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés
Voir la notice image