chapelle de Monseigneur Dillon (calice, patène, aiguière, plateau, boîte à hosties, burettes, plateau à burettes, bougeoir, ampoule aux saintes huiles)

Désignation

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Chapelle

Appelation d'usage

De Monseigneur Dillon

Titre courant

Chapelle de Monseigneur Dillon (calice, patène, aiguière, plateau, boîte à hosties, burettes, plateau à burettes, bougeoir, ampoule aux saintes huiles)

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Narbonne ; église Saint-Just (ancienne cathédrale)

Numéro INSEE de la commune

11262

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Canton

Narbonne-Sud

Nom de l'édifice

Église Saint-Just (ancienne cathédrale)

Référence Mérimée de l'édifice

PA00102790

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Trésor

Description

Description matérielle

Cette chapelle comprend un calice et sa patène, une aiguière et son plateau ovale, une boîte à hosties, deux burettes et leur plateau, un bougeoir porte-cire, un chrémeau à deux burettes cylindriques.

Inscription

Armoiries, poinçon de charge, poinçon de décharge, poinçon de communauté, poinçon de maître (initiales)

Précisions sur l'inscription

Armoiries : armes d'Arthur-Richard de Dillon, dernier archevêque de Narbonne, d'argent au lion léopardé de gueules, accompagné de trois croissants de même, l'écu sommé d'une couronne ducale d'or, la croix archiépiscopale derrière de même, surmontées d'un chapeau de sinople à quinze houppes de chaque côté (certaines pièces présentent des traces de grattage), et le calice comporte les attributs d'évêque. Poinçon de charge et poinçon de décharge : du fermier Julien Berthe (1750-1756). Poinçon de communauté : de Paris, à la lettre M ou à la lettre N couronnée. Poinçon de maître (initiales) : fleur de lys couronnée, deux grains, lettres GL, et un croissant entre les deux lettres.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Loir Guillaume (orfèvre)

Siècle de création

3e quart 18e siècle

Description historique

Chapelle exécutée par Guillaume Loir, issu d'une famille d'orfèvres à Paris depuis le 15e siècle, lui-même orfèvre au Pont-au-Change, paroisse Saint-Jacques-la-Boucherie. Monseigneur Dillon fut intronisé à Narbonne le 5 décembre 1762. Il venait d'Evreux, où il avait été nommé évêque le 28 octobre 1753.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1911/09/30 : classé au titre objet

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Calice, patène, aiguière, plateau, boîte à hosties, burettes, plateau à burettes, bougeoir, ampoule aux saintes huiles

Références des parties constituantes étudiées

PM11002260, PM11002261, PM11002262, PM11002263, PM11002264, PM11002265

1/11
chapelle de Monseigneur Dillon, vue partielle : burettes, plateau à burettes ; goûte-vins (coupes de prégustation puis coupes à offrandes), vue générale
chapelle de Monseigneur Dillon, vue partielle : burettes, plateau à burettes ; goûte-vins (coupes de prégustation puis coupes à offrandes), vue générale
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés
Voir la notice image