statue : Vierge à l'Enfant

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Titre courant

Statue : Vierge à l'Enfant

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Lavalette ; église

Numéro INSEE de la commune

11199

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Canton

Montréal

Nom de l'édifice

Église

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'Enfant

Description de l'iconographie

La Vierge est vêtue d'une robe bleue à col plat dont les bordures sont dorées. Elle est près du corps et elle est ornée d'un gros fermail. Elle laisse apparaître la pointe des deux pieds chaussés. Elle porte un voile-manteau blanc, retenu très en arrière sur la tête il enveloppe tout le corps. Il est drapé en sautoir sur la poitrine et en plis obliques sur le bas du corps. L'enfant est vêtu d'une tunique blanche bordée d'un galon doré (dans les mêmes tons que le manteau de sa mère). Le col de la tunique est droit, il laisse apparaître ses épaules. Il porte aussi un médaillon rond sur la tunique. Les manches sont courtes. La chute de la tunique se fait en plis dégradées pour finir en quelques plis en volutes. Les couleurs ne sont d'origine. La Vierge est fortement hanchée à gauche. Elle a de grandes mains fines. De la main droite, dont l'annulaire est paré d'une bague, elle relève un pan de son manteau. Elle porte l'Enfant haut sur son bras gauche. L'annulaire de la main gauche est replié sous l'assise de l'Enfant Jésus qui tient sa jambe gauche pliée à l'horizontale sous la tunique d'où dépasse le pied nu. Sa jambe droite est à la verticale sous la chute des plis en volutes de la tunique où le pied nu dépasse également. Il tient, de la main gauche, les ailes d'un oiseau posé sur son genou gauche. L'oiseau lui picore l'auriculaire droit. Le visage de la Vierge est large et bien dessiné. Le front est vaste, les arcades sourcilières sont bombées, les yeux sont étirés, le nez est fin, la bouche petite et fine, le menton proéminent. Ses cheveux sont ondulés en grandes vagues. Sa tête est inclinée à gauche et elle regarde en direction de l'Enfant, dont le visage est fait sur les mêmes canons que ceux de la mère. Cependant, il est plus joufflu et la bouche mieux dessinée. Il a les cheveux courts et ondulés. Cette statue ressemble fortement à Notre-Dame de Bethléem de Narbonne par le voile très en arrière, le médaillon sur la robe, la tunique de l'Enfant Jésus, la délicatesse avec laquelle la Vierge retient un pan du manteau avec la main droite. Elle se rapproche également des statues de Portel-les-Corbières et de Fleury d'Aude qui sont dans la même lignée que Notre-Dame de Bethléem.

Dimensions normalisées

H = 180

Historique

Siècle de création

14e siècle

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune (?)

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1911/09/30 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

ARCH. PHOT. (MH44866)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/2
statue : Vierge à l'Enfant, vue générale
statue : Vierge à l'Enfant, vue générale
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés
Voir la notice image