statue : Vierge à l'Enfant

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Titre courant

Statue : Vierge à l'Enfant

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Gruissan ; chapelle Notre-Dame des Auzils

Numéro INSEE de la commune

11170

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Canton

Coursan

Nom de l'édifice

Chapelle Notre-Dame des Auzils

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Retable du maître-autel

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre : polychrome, bois

Description matérielle

Cette statue, mutilée, comporte des traces de polychromie. L'Enfant et les bras de la Vierge sont en bois, à titre de remplacement.

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'Enfant

Description de l'iconographie

La Vierge est couronnée. La couronne métallique est un apport postérieur. Cependant, une couronne primitive a pu se trouver dessous. Elle est vêtue d'une robe rouge aux plis verticaux, d'un voile blanc, posé sur la tête et drapé en écharpe. Elle porte un manteau bleu aux franges dorées. Ce manteau posé sur l'épaule droite est drapé transversalement sur la poitrine jusque sous le bras gauche. Il finit sa chute en plis verticaux, pour laisser apparaître le bas de la robe, sous le drapé de laquelle ses orteils sont visibles. L'Enfant est également couronné, il a la même couronne que sa Mère. Il est nu.On remarque que la main gauche de la Vierge est plus massive et plus vulgaire que la main droite. La main droite est dans une position qui laisse penser qu'elle devait tenir un sceptre(ou un bouquet de fleurs). Elle porte l'Enfant, assis sur un linge, sur le bras gauche. De la main droite, l'Enfant fait le signe de bénédiction. De la main gauche, il se tient au linge sur lequel il est assis. Le visage de la Vierge est bien dessiné. Les sourcils sont épais et étirés vers les tempes, les yeux sont grands, le nez est large, la bouche est bien dessinée et le menton est proéminent. Ses cheveux sont lachés et légèrement ondulés. Ils se perdent sous le voile. L'Enfant regarde en face de lui, sans expression particulière. Son visage est rond et il n'a pas la même morphologie que celui de sa mère. Ce qui nous amène à penser qu'il a été rajouté tardivement.

Dimensions normalisées

H = 97

Précisions sur l'état de conservation

Elle a été trés remaniée, ce qui lui enlève beaucoup de sa première physionomie

Historique

Siècle de création

15e siècle

Description historique

Les plis du voile et de la robe semblent indiquer une date voisine du 15e siècle.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1968/07/19 : classé au titre objet

Référence(s) de publication(s)

Mgr RIVIERE, Jean, Notre-Dame en pays d'Aude ou dévotions mariales actuelles au diocèse de Carcassonne, S.1, 1946, p.92-98.

Sources d'archives et bases de données de référence

Fiche AOA établie par le chanoine Sarraute, le 22 août 1968. Base In Situ Aude 4OM2

Photographies liées au dossier de protection

DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/2
statue : Vierge à l'Enfant
statue : Vierge à l'Enfant
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image