Lambris de revêtement

Désignation

Dénomination de l'objet

Lambris de revêtement

Titre courant

Lambris de revêtement

Localisation

Localisation

Grand Est ; Aube (10) ; Riceys (Les) ; Église paroissiale

Numéro INSEE de la commune

10317

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Champagne-Ardenne

Canton

Riceys (Les)

Lieu-dit

Ricey-Bas

Nom de l'édifice

Église paroissiale

Référence Mérimée de l'édifice

PA00078199

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur, deux retables latéraux, piliers du choeur

Description

Catégorie technique

Menuiserie

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne : doré, vernis

Description matérielle

Décor rapporté.

Dimensions normalisées

H = 411 ; la = 2300 (Dimension approximative)

État de conservation (normalisé)

Mauvais état ; mauvaises conditions de conservation

Précisions sur l'état de conservation

Les soubassements sont disloqués par l'humidité.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Bedaine (menuisier) ; Jully Jean (menuisier) ; Milot (menuisier)

Siècle de création

2e quart 18e siècle ; 3e quart 18e siècle ; 4e quart 18e siècle

Année de création

1745 ; 1774 ; 1779

Description historique

Un marché a été passé, le 27 janvier 1745, entre le conseil de fabrique et Bedaine, menuisier à Bar-sur-Aube, pour la construction d'un autel en bois et des lambris autour du sanctuaire. La réception des travaux fut faite le 5 mai 1749, par Louis, sculpteur à Châtillon. Le devis se montait à 2239 livres. Cependant, selon le docteur Ronot, l'ensemble (retable du maître-autel et lambris) a été réceptionné et payé en 1745. Le 7 août 1774, un marché fut passé avec Jean Jully à Châtillon, pour faire les boiseries et les lambris autour des deux autels latéraux, en accord avec ceux du maître-autel. Un nouveau marché est passé avec Milot, menuisier à Ricey, le 8 juillet 1779, pour compléter la décoration par le revêtement des six piliers du choeur et la confection de niches en bois aux extrémités des lambris du maître-autel pour y placer les statues de saint Pierre et saint Paul. D'après VINCENT Jean, Les églises des trois Riceys, 1947, p. 8-9 et RONOT Henry, L'oeuvre d'un suiveur de J.B. Bouchardon, le retable d'autel de Ricey-Bas (1745), in La Vie en Champagne, n°5, janvier-mars 1996, p.38-41.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1959/07/27 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Maître-autel et son baldaquin, les statues de la Vierge à l'Enfant, saint Pierre et saint Paul, bois sculpté et doré 17e siècle, boiseries entourant le choeur et les deux autels latéraux, bois sculpté, 18e siècle, stalles, bois sculpté, 16e siècle, 27-07-1959.

Références documentaires

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Maître-autel et retable

Référence de l'ensemble

PM10001715

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2004

1/3