Retable : vie du Christ

Désignation

Dénomination de l'objet

Retable

Titre courant

Retable : vie du Christ

Localisation

Localisation

Grand Est ; Aube (10) ; Riceys (Les) ; Église Saint-Pierre

Numéro INSEE de la commune

10317

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Champagne-Ardenne

Canton

Riceys (Les)

Lieu-dit

Ricey-Bas

Nom de l'édifice

Église Saint-Pierre

Référence Mérimée de l'édifice

PA00078199

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

3e chapelle nord

Description

Catégorie technique

Sculpture ; menuiserie ; peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : doré ; bois (support) : peinture à l'huile

Indexation iconographique normalisée

Nativité, Adoration des Mages, Fuite en Egypte, Circoncision du Christ, Jésus et les Docteurs, Calvaire, Mise au tombeau

Description de l'iconographie

Le retable présente la vie du Christ en six séquences : la naissance du Christ et la présentation aux Rois Mages, la fuite en Egypte, la circoncision et la présentation de Jésus au temple, Jésus parmi les docteurs de la Loi, la Crucifixion et la mise au tombeau. Les différentes scènes, sculptées en haut-relief, s'organisent en six niches ouvertes en plein-cintre, disposées sur deux niveaux. Ces niches sont séparées par des pilastres au niveau inférieur et par des colonnes engagées au niveau supérieur. A gauche nous avons la naissance et la présentation du Christ aux rois mages, au-dessous, la fuite en Egypte. Au centre, la mise au tombeau est surmontée de la Crucifixion. En haut, à droite, sont représentées les scènes de la circoncision et de la présentation de Jésus au temple, au bas, Jésus parmi les docteurs de la Loi.

Dimensions normalisées

H = 284 ; la = 228 ; pr = 46

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Oeuvre restaurée en 2004 par l'atelier LP3 restauration. Etude préalable réalisée par l'atelier le Sciapode.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

1er quart 16e siècle

Description historique

Ce retable ou celui de la chapelle de la Passion sud (10) se trouvait sur l'ancien maître-autel et fut retiré en 1745. Il perdit deux panneaux et ses deux volets. L'abbé Jossier, curé de Ricey-Bas de 1868 à 1878, les fit restaurer en 1868 par Roussel-Passéjon, sculpteur à Bar-sur-Seine, venu de l'école de Lyon, ancien élève de Millet, l'architecte restaurateur de la cathédrale de Troyes. Ce sculpteur se mit à l'oeuvre grâce à des dessins dressés par Viollet-le-Duc. Une tradition ancienne veut qu'un Créquy, seigneur de Ricey, ait apporté ces retables d'une guerre en Bavière, à laquelle il aurait pris part (d'après Vincent Jean : Les trois églises des Riceys, 1947, p.15-16). Selon Koechlin et Marquet de Vasselot ces retables seraient plutôt brabançons que flamands et dateraient de 1520 ou 1525. La restauration a permis d'apporter des preuves sur la provenance du retable. On a en effet découvert à différents endroits des mains poinçonnées signe de reconnaissance de la guilde des menuisiers d'Anvers : sur la structure du retable, sous le corps du Christ dans la scène de la Piéta, sous la pleureuse ou à gauche de la base dans la scène de la Crucifixion. Il faut noter également la ressemblance de ce retable avec celui de Bouvignes-sur-Meuse (Belgique).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre immeuble

Date et typologie de la protection

1840 : classé au titre immeuble

Précisions sur la protection

Retable de la troisième chapelle du côté nord, bois doré, 16e siècle, Liste de 1840.

Références documentaires

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Retable de la Passion

Référence de l'ensemble

PM10001713

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2004

1/9