tableau et son cadre : l'Annonciation

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau, cadre

Titre courant

Tableau et son cadre : l'Annonciation

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Hautes-Alpes (05) ; Briançon ; collégiale Notre-Dame et Saint-Nicolas

Numéro INSEE de la commune

05023

Canton

Briançon

Nom de l'édifice

Collégiale Notre-Dame et Saint-Nicolas

Référence Mérimée de l'édifice

PA00080528

Description

Catégorie technique

Peinture, menuiserie

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile, bois : taillé, doré

Indexation iconographique normalisée

Annonciation

Description de l'iconographie

La Vierge, agenouillée, en prière, reçoit la Visite de l'Ange Gabriel qui pointe de son doigt la colombe du Saint-Esprit et tient à la main des lys.

Dimensions normalisées

H = 210 ; la = 160. Dimensions lors du récolement de 2019 : Hauteur de la toile : 1,92 m / Largeur de la toile : 1,55 m / Largeur du cadre : 17 cm

Précisions sur l'état de conservation

Encrassée, défaut de tension de la toile. La marque du châssis est visible, avec éclats de peinture au centre.
Cadré abîmé en partie supérieure. (récolement 2019)

Inscription

Armoiries

Précisions sur l'inscription

Armoiries non identifiées.

Historique

Siècle de création

17e siècle

Description historique

Le modèle iconographique est courant (la Vierge à genoux, et de profil, se retourne pour voir l'ange), qui fait florès à l'époque moderne, aussi bien dans la peinture italienne (Botticelli, 1489) ; la version la plus proche est peut-être française. En effet, ici comme chez Philippe de Champaigne (1644), la composition est resserrée pour mettre en valeur le face-à-face entre les deux personnages. On note par ailleurs quelques similitudes entre les deux oeuvres (le bord du prie-dieu orné d'une crosse sommée d'un putto). Le tableau de Louis Boullogne le Jeune réalisé en 1710 pour la chapelle de la Vierge au château de Versailles (ici, renversé). Enfin, la présence d'un rideau vert derrière la Vierge est peut-être un poncif : on la retrouve dans d'autres tableaux sur le même sujet iconographique (chapelle de l'évêché de Troyes, tableau provenant de la cathédrale, XVIIIe siècle). le tableau n'est pas signé et aurait pu être attribué à Louis Court, auteur de nombreuses oeuvres de la collégiale. Sa datation pourrait être plutôt fin XVIIe siècle-début XVIIIe siècle par rapport au type de figuration. Patrick Michel, professeur d'université, estime qu'il faut chercher un modèle du XVIe siècle, plutôt du côté de Marcello Venusti.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2015/05/07 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

2009/07/21 : inscrit au titre objet ; Commission départementale des objets mobiliers : 18/05/2009 ; Commission nationale des monuments historiques : 13/06/2013

Numéro de l'arrêté de protection

2009-202-4

Observations

Fiche et photo manquantes.

Sources d'archives et bases de données de référence

Julie Tugas (conservateur des Monuments Historiques de Provence-Alpes-Côte d'Azur) ; Catherine Briotet (conservateur des antiquités et objets d'art des Hautes-Alpes) ; récolement 2019

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2019