cloche de La Vieillesse dite Anne Eugénie

Désignation

Dénomination de l'objet

Cloche

Appelation d'usage

La Vieillesse, dite Anne Eugénie

Titre courant

Cloche de La Vieillesse dite Anne Eugénie

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Bucy-le-Long ; église Saint-Martin

Numéro INSEE de la commune

02131

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Canton

Vailly-sur-Aisne

Nom de l'édifice

Église Saint-Martin

Référence Mérimée de l'édifice

PA00115566

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Clocher

Description

Catégorie technique

Fonderie de cloches

Matériaux et techniques d'interventions

Bronze : fondu

Description de l'iconographie

Cloche baptisée 'Anne Eugénie'. Présence de 4 effigies : la Vierge aux mains jointes foulant un serpent posée sur un piédestal étoilé au nord, saint Martin sur un cheval découpant son manteau et le donnant à un pauvre au sud, le Christ en croix à l'ouest, le blason de l'évêque Ernest Mennecher avec chapeau de cardinal et 4 rangées de : écatelé avec au 1 et 4 un semis de blé, au 2 d'azur à une comète à 5 raies, au 3 de gueules à la Bible ouverte avec les lettres alpha et oméga. Devise sur un listel : 'Veritatem seminans in caritate'. Une croix patriarcale brochant l'écu qui est sommé d'un pallium.

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Détail des inscriptions : 'J'AI ETE BENITE PAR S EX MGR ERNEST MENNECHET EVE DE SOISSONS LAON ET SAINT QUENTIN LE 4 SEPTEMBRE 1932 MR GASTON THOMIN ETANT MAIRE, JE M'APELLE ANNE EUGENIE, J'AI POUR PARRAIN MR EUGENE FONTAINE-LHOTE J'AI POUR MARRAINE ANNE DE HOLLAIN-LEVESQUE'. Elle porte un quatrain signé : 'Francis Jammes de l'Académie'. Détail du quatrain : 'J'AIME JE PLEURE, MON CALICE PROPAGE AU LOIN GRAVEMENT L'ONDE, DES SANGLOTS OU TOUT HOMME A SON DERNIER DEPART, RECONNAITRA L'ECHO DES ORAGES DUN MONDE, SEIGNEUR NOUS VOUS AIMONS SEIGNEUR IL SE FAIT TARD'.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Blanchet, Armand (fondeur)

Siècle de création

2e quart 20e siècle

Année de création

1932

Description historique

La maison Blanchet était surtout spécialisée dans la fabrique d'articles sonores de petites dimensions. Le fondeur de cloches Armand Blanchet, qui avait été formé à la fonderie Bollée à Orléans, acquit en 1910 le fonds de commerce, d'abord établi à Paris, 237 rue Saint-Martin, puis transféré ainsi que les ateliers à Bagnolet, 57 avenue Gambetta. Les locaux existent toujours et sont actuellement occupés par la Fonderie d'Art Landowski. Les trois cloches de l'église Saint-Martin ont été baptisées en 1932 en présence du poète Francis Jammes dont un quatrain est lisible sur chacune d'elle. C'est en cette église qu'il était venu en 1907, depuis Orthez, épouser une jeune fille du village, Geneviève Goedorp. André Gide, Arthur Fontaine et d'autres personnalités étaient présentes. L'une et l'autre manifestation sont constitutives de l'identité picarde, d'autant que les liens entre Jammes et Paul Claudel étaient étroits, et qu'un autre Picard, Robert Mallet, premier Recteur de l'Académie d'Amiens, fut un ami personnel de la veuve du poète. Robert Mallet est l'auteur de la première thèse universitaire française consacrée à Jammes'. Francis Jammes (né en 1868 à Tournay dans les Hautes-Pyrénées, décédé à Hasparren dans les Pyrénées-Atlantiques en 1938) a été fort célèbre (et est encore fort connu à l'étranger particulièrement en Allemagne). Georges Brassens a pris un de ses textes pour sa chanson La Prière (Par le petit enfant qui meurt près de sa mère...). Il est l'auteur de recueils poétiques pleins de sensualité et de religiosité (l'Angélus de l'aube à l'angélus du soir (1898), Le Deuil des primevères (1901), Clairières dans le ciel (1906) mais aussi de romans et de pièces de théâtre (dont La Brebis égarée (1910) qui n'est pas sans rapport avec la Picardie). Francis Jammes est venu une première fois en Picardie à l'occasion de son mariage en octobre 1907, il y revenu plusieurs fois avec sa femme puis ses premiers enfants (jusqu'en 1910), et enfin, seul, pour la bénédiction des cloches de l'église de Bucy-le-Long, le dimanche 4 septembre 1932.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2006/03/08 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

2006/03/08 : classé au titre objet ; 2004/03/30 : inscrit au titre objet

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel