châsse

Désignation

Dénomination de l'objet

Châsse

Titre courant

Châsse

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Soissons ; cathédrale Saint-Gervais et Saint-Protais

Numéro INSEE de la commune

02722

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Canton

Soissons

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Gervais et Saint-Protais

Référence Mérimée de l'édifice

PA00115941

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Description

Catégorie technique

Menuiserie, peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, peint

Indexation iconographique normalisée

Sainte Ursule, Christ glorieux, les apôtres (à mi corps)

Description de l'iconographie

Sur un pignon, sainte Ursule, portant les attributs de la royauté et la flèche de son supplice, est entourée des onze mille vierges ses compagnes de martyre. Sur le pignon opposé, le Christ ressuscité entre les soldats endormis. Sur les deux faces, le cortège apostolique, sous une colonnade garnie de rideaux. Les deux versants du toit ne portent pas de représentation.

Dimensions normalisées

H = 50,5 ; l = 75 ; la = 37 cm.

Inscription

Armoiries, date

Précisions sur l'inscription

Peint sous les pieds de sainte Ursule : 1534. Au-dessus de sainte Ursule date et armoiries ajoutées postérieurement : 1678.

Historique

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Le Cordier de Restigou, famille (?, propriétaire)

Siècle de création

2e quart 16e siècle

Année de création

1534, 1678

Description historique

La date portée 1534 s'accorde avec la composition et le rendu des peintures, le type des vêtements féminins et de la pilosité masculine représentés. La date de 1678 a été ajoutée, ainsi que les armoiries, peut-être à l'occasion d'une authentification ou d'une translation des reliques, d'une restauration ou d'un changement de propriétaire du reliquaire. Les armoiries n'ont pas été identifiées mais une hypothèse récente les rapproche de celles de la famille bretonne Le Cordier de Restigou. Cette châsse se trouve dans la cathédrale de Soissons depuis 1848 au moins. Les historiens soissonnais d'Ancien régime signalent l'existence de reliques de sainte Ursule à l'abbaye Notre-Dame et à l'abbaye de Saint-Jean-des-Vignes, mais ils ne décrivent que des châsses en orfèvrerie. La provenance de ce coffret peint reste donc inconnue.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2010/03/09 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté : châsse reliquaire en bois polychrome, 1534.

Numéro de l'arrêté de protection

2010-023

Référence(s) de publication(s)

Martine Plouvier, Christiane Riboulleau. 'Les richesses artistiques de la cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais de Soissons'. Image du Patrimoine. Amiens : Agir-PIC, 2004

Photographies liées au dossier de protection

CAOA ; DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008

Date de rédaction de la notice

2010

1/3
châsse, détail de l'autre pignon.
châsse, détail de l'autre pignon.
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés
Voir la notice image