dalle funéraire de Claude Guillart, abbé d'Essonnes

Désignation

Dénomination de l'objet

Dalle funéraire

Appelation d'usage

De Claude Guillart, abbé d'Essonnes

Titre courant

Dalle funéraire de Claude Guillart, abbé d'Essonnes

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Essômes-sur-Marne ; église

Numéro INSEE de la commune

02290

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Canton

Château-Thierry

Nom de l'édifice

Église

Référence Mérimée de l'édifice

PA00115662

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre (noire)

Description matérielle

Dalle funéraire gravée.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises.

Inscription

Date ; inscription

Précisions sur l'inscription

Date : 1548.

Historique

Siècle de création

16e siècle

Description historique

Claude Guillart, abbé d'Essômes, est mort en 1548. Abbé Guyot, archives : 1840. Un véritable archéologue, M. l'abbé Poquet, avait fixé son attention sur une : pierre de grande dimension et d'un marbre très épais. je découvris, dit-il, sur un fond d'architecture très orné et très élégant, la figure d'un abbé crosse, gravée en creux. Il lut aussi l'inscription suivante que nous nous permettons de rétabliraprès un examen plus actuel et minutieux : HIC LACET. (65 cent, effacés le haut de la pierre). Côté droit : REV. RECTOR. (20 cent, effacés) IN. XPRO. PATER. DNS. C... VS. GVILLART. ABBAS. (85 cent.) En bas : EAM. (35 cent, à compléter). ANNIS. REXISSET. OLLIT. Côté gauche : (25 cent.) DIE. MESIS. A (15 cent, à compléter) ANNO. DNI. M. QVIGETESIO. (35 cent.). ORA. LKCTOR. PRO. EO. Ce qui peut, malgré tous les mots manquants ou effacés, se traduire ainsi : Ci-gît le révérend recteur, père dans le Christ, maître Claude Guillart, abbé... Après avoir gouverné... pendant... années, mourut, le... jour du mois... l'an du Seigneur mil cinq cent... Lecteur, priez pour lui. Cette superbe pierre tombale bleuâtre et se divisant en feuillets minces comme l'ardoise, mesure exactement 2 m. 66 de haut sur 1 m 50 de large et 0.15 cent, d'épaisseur. Elle est assez fragile et diverses lettres se sont effacées après 1840. C'est pour empêcher de plus graves dégradations et dans le but excellent de transmettre cette pierre aussi complète que possible aux générations suivantes que leConseil a bien voulu la faire relever contre le mur de l'édifice. Ce travail a été effectué non sans difficulté, mais avec plein succès dans le courant de juillet 1901. Cette pierre qui se trouvait à plat derrière le maître-autel et trop souvent foulée aux pieds des passants qui viennent admirer nos boiseries du choeur, nous l'avons placée debout, aux fonts d baptême actuels, à gauche de l'entrée de l'église et faisant pendant au tableau qui contient les renseignements historiques sur l'abbaye. Le 13 juillet 1901, après avoir enlevé la pierre qui nous occupe du choeur de l'église, il fut commandé aux ouvriers de fouiller un peu le terrain qu'elle recouvrait. Que contenait ce vase ? Etait-ce un trésor ? C'est toujours la première idée des cupides humains. Comme aujourd'hui l'on sait lire et que l'ont fait de la politique, quelqu'un insinua que c'était peut-être ici qu'on avait enfoui le milliard de la Congrégation. En rélaité, notre émotion n'était pas factice. Elle fut vive et religieuse quand nous sûmes, par la lecture d'un rouleau de plomb contenu dans le vase, que c'étaient là les restes vénérables de l'abbé Guillart, le second fondateur de l'église.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune (?)

Typologie de la protection

Classé au titre immeuble

Date et typologie de la protection

1846 : classé au titre immeuble

Précisions sur la protection

Liste de 1846

Sources d'archives et bases de données de référence

Danielle Guillaume (mairie d'Essômes-sur-Marne)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/4