Tableau : Saint Pierre

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Titre courant

Tableau : Saint Pierre

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Saint-Genis-Pouilly ; Église de Pouilly Saint-Pierre

Numéro INSEE de la commune

01354

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Canton

Ferney-Voltaire

Nom de l'édifice

Église de Pouilly Saint-Pierre

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle sud

Description

Catégorie technique

Peinture

Structure et typologie

Rectangulaire vertical

Matériaux et techniques d'interventions

Bois (support) : peinture à l'huile ; bois (cadre) : doré

Description matérielle

Huile sur bois, cadre bois doré sculpté.

Indexation iconographique normalisée

Saint Pierre

Description de l'iconographie

Scène d'intérieur : saint Pierre apôtre lève les yeux vers le ciel, signe d'une forme de dialogue avec son maître Jésus ; il porte deux clefs l'une d'or, l'autre d'argent ; l'artiste, semblant placé en dessous du personnage, donne une perspective originale au tableau.

Dimensions normalisées

H = 96 ; la = 81 ; dimensions hors tout ; dimensions hors cadre : h = 66 ; la = 51

État de conservation (normalisé)

Bon état

Précisions sur l'état de conservation

Cadre bronziné ; nombreux repeints anciens ; tableau sécurisé par un cadenas au dos ; désinsectisation par Juliette Mertens ; restauration du support et du vernis par Raoul Klein, Albenaz (Suisse).

Historique

Siècle de création

1er quart 18e siècle

Description historique

Volé en 1988 et retrouvé dans le cimetière, il a subi en 1989 une restauration du support et du vernis. Dans le catalogue de l'exposition (1999), Philippe Guinot le fait appartenir à l'Ecole de l'Italie du Nord, et plus spécialement au style de Giuseppe Petrini, artiste tessinois, né à Carona en 1677 et mort vers 1758. Giuseppe Antonio Petrini (Carona 23/10/1677 - Lugano 08/04/1759) est un peintre baroque suisse. Fils du sculpteur Marc-Antoine Petrini et de Lucia Casella et originaire du canton du Tessin, il fait probablement son apprentissage auprès du peintre Bartolomeo Guidobono après 1700, à Gênes et Turin. Il s'inspire du Caravage, de Andréa Pozzo, John Serodine, et imite parfois l'art de Rembrandt. Il est surtout connu pour ses peintures religieuses et ses portraits. Il est cité entre 1711 et 1753 comme fabbriciere de l'église de Madonna d'Onegro à Carona (source site internet Wikipédia). Dans l'inventaire des biens de la Fabrique paroissiale de Saint-Genis-Pouilly réalisé le 5 mars 1906, il est mentionné : n?56 / du même côté un tableau représentant une tête de St Pierre paraissant avoir quelque valeur (peinture sur bois de 0m50 sur 0m60 environ) (AD de l'Ain 8V57).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1999/01/13 : inscrit au titre objet

Référence(s) de publication(s)

Chappini, Rudy, Guiseppe Antonio Petrini, Editions Electa, Milan, 1991

Sources d'archives et bases de données de référence

Base de données CAOA 2016 ; 1OM2071 ; AD de l'Ain. Série V : 8 V 57

Photographies liées au dossier de protection

OA001_20110102139XA.jpg

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de rédaction de la notice

2003