Statue demi-nature : Saint Anthelme

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Demi-nature

Titre courant

Statue demi-nature : Saint Anthelme

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Ordonnaz ; église Saint-Antoine

Numéro INSEE de la commune

01280

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Canton

Lhuis

Nom de l'édifice

Église Saint-Antoine

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Emplacement à préciser

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : polychrome

Description matérielle

Ronde-bosse en bois polychrome et doré.

Description de l'iconographie

Saint Anthelme en évêque mitré tient une crosse dans la main droite.

Dimensions normalisées

H = 88 ; la = 53 ; pr = 30

État de conservation (normalisé)

Bon état

Précisions sur l'état de conservation

Restauré en 1990 par l'atelier de Stéphane Masiuk

Inscription

Inscription concernant l'identité du modèle

Précisions sur l'inscription

Transcription sur le socle rapporté : SAINT ANTHELME.

Historique

Siècle de création

16e siècle

Description historique

Saint Anthelme de Chignin (1107 – 1178). Né en 1107 au château de Chignin en Savoie, Anthelme, encore jeune, cumula les dignités ecclésiastiques à Genève (prévôt au chapitre de Genève) et à Belley (sacristain au chapitre de Belley). Au cours d'une visite à la chartreuse de Portes en 1136, il fut si frappé de la sainteté du fondateur et de ses compagnon qu'il changea subitement d'orientation et prit l'habit de chartreux. En 1137, encore novice, il fut nommé procureur de la Grande Chartreuse, fort éprouvée par l'avalanche de 1132. Il la reconstruisit à l'emplacement actuel. En 1139, il fut élu septième prieur de la Grande Chartreuse. Il publia un supplément aux Coutumes de Guigues portant uniquement sur les usages liturgiques. En 1141, il convoqua pour la première fois les prieurs des ermitages qui avaient adopté les coutumes de la Grande Chartreuse, instituant ainsi le chapitre général qui donna sa cohésion à l'ordre des Chartreux. En 1151, Anthelme démissionna et se retira à Portes. Il en fut nommé prieur en 1152. En 1158, il donna asile à l'archevêque de Lyon et son clergé chassés par le comte du Forez. La renommée de ses vertus le fit choisir comme évêque de Belley Il fut sacré à Bourges, le 8 septembre 1163, par le Pape Alexandre III, et mourut dans cette charge le 26 juin 1178. Il est le patron du diocèse de Belley qui conserve ses reliques dans la cathédrale et garde son culte très vivant.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1975/08/04 : inscrit au titre objet

Sources d'archives et bases de données de référence

Base de données CAOA 2016 ; 1OM1744

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Statue : Saint Anthelme
Statue : Saint Anthelme
© Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image