POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Ostensoir-soleil ; boîte d'ostensoir ; lunule

Désignation

Dénomination de l'objet

Ostensoir ; boîte d'ostensoir ; lunule

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Ostensoir-soleil

Appellation d'usage

Style néogothique

Titre courant

Ostensoir-soleil ; boîte d'ostensoir ; lunule

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Montluel ; église Notre-Dame-des-Marais et Nativité de la Sainte Vierge

N° INSEE de la commune au moment de la protection

01262

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Canton

Montluel

Nom de l'édifice

Église Notre-Dame-des-Marais et Nativité de la Sainte Vierge

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sacristie

Informations relatives aux vols

Lunule volée le 06/02/2015

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Métal : doré, fondu ; émail

Description matérielle

Ostensoir en métal doré et argent doré émaillé, avec lunule dans la lunette ; un noeud orné interrompu la tige, facilitant la préhension ; la base repose sur trois pieds ornés en métal fondu.

Description de l'iconographie

Cet ostensoir en métal doré et argent doré émaillé richement décoré présente de nombreux symboles. La gloire est ornée de rayons alternés droits ou ondulants, séparés par des tiges de triples fleurs (lis symbolisant la royauté du Christ ?). La lunette de la lunule est entourée de douze médaillons représentant les douze apôtres reconnaissables chacun par son attribut. Sur la croix sommitale figure l'agneau pascal, victime expiatoire, symbolisant aussi le Christ. Pour faciliter la préhension, la tige comporte un nœud décoré de six médaillons circulaires représentant les trois vertus théologales (une croix entre les lettres FD pour Fides ; une ancre avec SP pour Spes et un calice avec CT pour Caritas) ; les trois autres médaillons alternés représentent trois personnages : le roi saint Louis tenant la couronne d'épines, l'impératrice sainte Hélène portant la croix qu'elle « inventa », et enfin le roi Agbar d'Edesse, dépeint comme un prince oriental, tenant le Mandylion ou pan de manteau du Christ. La base, reposant sur trois pieds à têtes d'animaux, comporte six lobes dont trois portent des anges adorateurs en métal fondu ; les trois autres, en alternance, sont également décorés d'anges dans des médaillons émaillés. Pampres de vigne et raisins, ainsi que d'autres symboles eucharistiques, complètent le décor.

Dimensions normalisées

H = 83 ; la pied = 25; la gloire = 40

Inscription

Poinçon de maître ; poinçon de titre

Précisions sur l'inscription

Poinçon de titre : Minerve dans un rectangle aux angles tronqués, poinçon de titre argent insculpé à Lyon à partir de 1838. Poinçon d'orfèvre (usé, un de chaque côté de la lunule et un sur l'ostensoir) : dans un losange horizontal avec une étoile à cinq branches flanquée des lettes J et P. Il s'agit de l'atelier lyonnais Pernolet.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Lieu de création

Lieu d'exécution : Lyon (Rhône-Alpes, 69, Rhône)

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Description historique

Il s'agit d'une oeuvre de l'atelier lyonnais Pernolet, dirigé par Jean-Marie (1868-1907), puis par son fils Louis (1907-1929) et enfin par la veuve de ce dernier (1930-1941) en compagnie de S. Pernolet (1931-1933). L'atelier est actif entre 1869 et 1941.Cet ostensoir pouvant être daté de l'extrême fin du 19e siècle, on peut l'attribuer à Jean-Marie lui-même. Sans figurer parmi les orfèvres les plus connus de son époque tels Armand-Calliat, Favier, ou Villard et Fabre, il est un très bon représentant de l'orfèvrerie lyonnaise dont les œuvres furent largement diffusées dans toute la France. (source Paul Cattin). La lunule a été volée le 06/02/2015.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2005/11/18 : inscrit au titre objet

Observations

1er passage en CDOM : 18/12/2003 porté au répertoire départemental ; 2nd passage en CDOM : 07/12/2004 porté au Répertoire départemental

Référence(s) d'exposition(s)

Trésors de l'Ain, Objets d'art du Moyen Âge au 20e siècle, catalogue d'exposition, Conseil général de l'Ain, 2011, p. 88.

Sources d'archives et bases de données de référence

Base de données CAOA 2016 ; 1OM3425

Photographies liées au dossier de protection

OA001_2005010025NUC2A.jpg

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005