POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Statue petite nature : Saint Paul

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Petite nature

Titre courant

Statue petite nature : Saint Paul

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Marsonnas ; église Saint-Pierre et Saint-Paul

N° INSEE de la commune au moment de la protection

01236

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Canton

Montrevel-en-Bresse

Nom de l'édifice

Église Saint-Pierre et Saint-Paul

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dépôt Archives Départementales

Lieu de déplacement de l'objet

Lieu de déplacement : aux Archives départementales de l'Ain le 17/03/1995

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : polychrome

Description matérielle

Ronde-bosse en bois polychrome.

Description de l'iconographie

Saint Paul debout a le pied droit posé sur un livre. Il a la main droite à demi fermée, un espace permet d'y loger un éventuel attribut. La main gauche est légèrement ouverte, les doigts sont dirigés vers l'avant, paume vers le haut. Une épée, son attribut est n'est pas localisé avec certitude.

Dimensions normalisées

H = 120 ; la = 38 ; pr = 39

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Précisions sur l'état de conservation

Epée désolidarisée ; à restaurer ; 05/10/2005 : à traiter ; traitement au rayonnement Gamma et constat d'état établi par Arc-Nucléart en 2006-2007 : observation de la structure : Les dimensions et la forme du pommeau de l'épée ne permettent pas de confirmer son appartenance à l'œuvre. Il pourrait s'agir d'un ajout ou une restitution réalisée pour compenser la disparition de l'attribut original. La découpe particulière du pommeau peut également indiquer l'appartenance de cet attribut à une autre sculpture. Une profonde fissure verticale partage l'œuvre par son milieu jusque sous la base et remonte jusqu'à la base de la barbe. Les côtés droit et gauche du saint sont des pièces de bois rapportées avant la taille. Le côté droit est lui-même constitué d'un assemblage de deux morceaux. Le sommet du crâne comporte, lui aussi, un petit élément rajouté avant la taille. On n'observe pas de traces d'assemblage, les éléments sont probablement chevillés et collés. Les fissures sont, par endroits, recouvertes par la polychromie. L'absence de fissure sur les mains indique qu'elles ont été taillées séparément, puis assemblées. Une longue fissure court le long de la joue gauche. Elle part de la pièce rapportée au sommet, descend le long de la tempe gauche, la barbe et suit le cou jusqu'à la naissance de la grande fissure verticale. Ces fissures sont dues au séchage du bois. A l'intérieur de la main gauche, on observe sur l'extrémité des doigts des dépôts de peinture rouge et des traces de frottements. Ils pourraient provenir d'un ancien attribut. Sous la base, le bois a été retaillé, ce qui fait pencher la sculpture en arrière. Au revers de l'œuvre, la base a également été retaillée, sans doute pour permettre un bon positionnement sur son lieu d'exposition (corniche ? Cf. Saint Pierre n° 1om1505). L'épée est constituée de deux éléments anciennement assemblés par collage. L'élément qui comprend la lame et la garde est aujourd'hui séparé du pommeau. Le bois a subi une légère attaque d'insectes xylophages sans dégradation notable, hormis la présence de quelques trous d'envol. Attention : bien que stable, la semelle n'est pas régulière (retaillée), la sculpture penche dangereusement en arrière. Selon le mode d'exposition, sa stabilité pourrait nécessiter un renfort. Observation de la surface : On observe un encrassement uniforme avec de fortes accumulations dans les creux. Trois couches de polychromie successives recouvrent une fine couche de préparation. Une étude de polychromie doit être envisagée. Quelques lacunes de polychromie, dues à des frottements, sont observées. Elles sont plus nombreuses sur le brun violacé qui recouvre l'intérieur du manteau. Au revers de l'œuvre, la base du manteau présente quelques auréoles d'humidité.

Historique

Lieu de provenance

Chapelle sud

Siècle de création

17e siècle

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1993/09/01 : inscrit au titre objet

Sources d'archives et bases de données de référence

Base de données CAOA 2016 ; 1OM1504 ; Arc-Nucléart, Rapport d'intervention, 2007

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003