Harmonium

Désignation

Dénomination de l'objet

Harmonium

Titre courant

Harmonium

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Belleydoux ; église Saint-Sébastien

Numéro INSEE de la commune

01035

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Canton

Oyonnax Nord

Nom de l'édifice

Église Saint-Sébastien

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Près de la chaire

Description

Catégorie technique

Facture d'instruments de musique

Matériaux et techniques d'interventions

Bois

Description matérielle

'orgue-harmonichordéon' avec le système de l'abbé Déon : les anches basses sont alourdies par des masses qui donnent un son plus profond ; l'autre principe était de disposer les anches dans des cases voûtées ; les vergettes sont la copie de celles que l'on trouve sur un orgue.A double corps, grand buffet en bois avec clavier de 61 touches en ivoire à l'arrière ressemblant à un orgue positif ; 19 registres (de l'alto aux voix d'anges en passant par le hautbois), transpositeur, une genouillère.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Précisions sur l'état de conservation

Une porcelaine disparue ; serrure manquante ; remis en état de fonctionnement pour un concert en juillet 2006 par Jean-Bernard Lemoine ; projet de restauration 2008-2009

Inscription

Inscription concernant le fabricant (plaque), inscription concernant le donateur (au verso, plaque)

Précisions sur l'inscription

Inscription 1 : MAISON FOURNEAUX / FONDEE EN 1855 / RUE DE CHABROL, 54 / A PARIS / ORGUE HARMONICHORDEON / SYSTEME DE MR L'ABBE DEON / BREVETE S. G. DU GOUVERNEMENT / L'ING. FOURNEAUX FILS / CONSTRUCTEUR ; inscription 2 : DON FAIT A L'EGLISE DE BELLEYDOU [sic] / PAR MR L'ABBE CHAPELUT / ET PAR MELLE SYLVIE SA SOEUR

Historique

Siècle de création

3e quart 19e siècle

Année de création

1865

Description historique

Napoléon Fourneaux : né en 1808 dans les Ardennes ; en 1836, il devient propriétaire du fonds de M. Chameroy et fonde la maison Fourneaux au 54 de la rue Chabrol à Paris (les harmoniums Chameroy sont très rares : il en existe un à Rethel dans les Ardennes). Napoléon Fourneaux donne une grande extension à la fabrique des 'orgues expressives', appellation donnée à ces instruments avant la création du mot 'harmonium' en 1840. A sa mort en 1846, son fils, J-L Napoléon Fourneaux lui succède. La Maison produit sur commande en petites quantités et souvent des pièces uniques.Abbé Déon : curé de l'Yonne qui travailla à la mise au point de ce type d'instrument avec Fourneaux Père en 1863. Jacques-Marie Chapelu : 1812-1888 ; ordonné prêtre en 1842, curé de Confort de 1852 à 1888, donateur de l'hospice de Confort ; pas de traces de son éventuel passage à Belleydoux, ni de Melle Sylvie sa soeur ; peut-être s'agit-il d'un autre Chapelut ? Un autre harmonium Fourneaux existe à Romanèche (01) mais plus petit et en mauvais état ; trois harmoniums Fourneaux repérés en Rhône-Alpes à ce jour (2008) à raison de 2 dans l'Ain et 1 en Isère. L'objet a fait l'objet d'un reportage sur TF1 en novembre 2006.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2008/06/20 : inscrit au titre objet

Sources d'archives et bases de données de référence

Base de données CAOA 2016 ; 1OM90 ;

Photographies liées au dossier de protection

OA001_2008016534NUCA.jpg

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006