POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Statuette : Enfant Jésus de Prague

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Statuette

Titre courant

Statuette : Enfant Jésus de Prague

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Pont-de-Veyle ; église Notre-Dame-de-l'Assomption

N° INSEE de la commune au moment de la protection

01306

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Canton

Pont-de-Veyle

Nom de l'édifice

Église Notre-Dame-de-l'Assomption

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Emplacement à préciser

Informations relatives aux vols

Oeuvre volée le 8 janvier 2004. Dépôt de plainte le 12/01/2004 à la COB de Saint-Laurent-sur-Saône (PV n°69/2004).

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Cire ; métal : doré ; verre

Description matérielle

Visage et mains en cire, couronne et boule en métal doré et pierreries, globe en verre. Manteau en hermine.

Indexation iconographique normalisée

Enfant Jésus

Description de l'iconographie

L'enfant Jésus, dit de Prague est coiffé d'une couronne, bénit de la main droite, et porte un globe surmonté d'une croix dans l'autre main.

Dimensions normalisées

H = 33

État de conservation (normalisé)

Bon état

Précisions sur l'état de conservation

Couronne manquante.

Historique

Siècle de création

19e siècle

Description historique

L'Enfant Jésus de Prague est une statuette en cire représentant Jésus de Nazareth encore enfant. Selon la tradition, elle est l'oeuvre d'un moine qui l'aurait sculptée sur l'ordre de Jésus et elle aurait appartenu à sainte Thérèse d'Avila, laquelle l'aurait transmise à une amie, Maria Maximiliena Manrique de Lara y Mendozal. C'est sa fille, Polyxène, qui l'aurait apportée à Prague. La statuette est offerte par Polyxène de Pernstein, princesse Lobkowicz, au couvent des Carmélites de Prague en 1628, année de la mort de son époux, Zdenek Adalbert Lobkowicz, généralissime des armées impériales et vainqueur de la bataille de la Montagne Blanche. l'église où se trouve la statuette, Sainte-Marie-de-la-Victoire, sise à Malà Srtrana, est précisément dédiée à cette victoire des armées catholiques et impériales sur les troupes défendant la Réforme protestante en Bohême. La Contre-Réforme bat alors son plein et l'Enfant Jésus de Prague acquiert la réputation de statuette miraculeuse. L'empereur Ferdinand II, en signe de dévotion, accorde une rente au couvent qui héberge la sainte statuette. Elle fait toujours l'objet de dévotion et reçoit la visite de nombreux pèlerins : Prague (Tchécoslovaquie), Tarragone (Espagne), Arezzano (Italie), Beaune (France), Bruxelles et Tongres qui, en Belgique, était devenu objet et centre des divines prédilections de l'Enfant Jésus de Prague.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1996/01/02 : inscrit au titre objet

Sources d'archives et bases de données de référence

Base de données CAOA 2016 ; 1OM1880 ;

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003