Plaque commémorative : Fondation de chapelle par Jean Chabod

Désignation

Dénomination de l'objet

Plaque commémorative

Titre courant

Plaque commémorative : Fondation de chapelle par Jean Chabod

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Chaneins ; église Notre-Dame-de-l'Assomption

Numéro INSEE de la commune

01083

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Canton

Saint-Trivier-sur-Moignans

Nom de l'édifice

Église Notre-Dame-de-l'Assomption

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle saint Joseph

Description

Catégorie technique

Taille de pierre

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre : gravé

Description matérielle

2 pierres côte à côte enchâssées dans le mur ; cette inscription est présentée sur deux colonnes ; gravée peinte en écriture gothique sur pierre.

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Dimensions normalisées

H = 80 ; la = 60

État de conservation (normalisé)

Bon état

Précisions sur l'état de conservation

Dégagée en janvier 2002

Inscription

Inscription, date

Précisions sur l'inscription

Inscription en lettre gothiques première colonne : Jesu Salvator miseri huius totius orbis / Omne scelus misero te mihi parce precor • / Hanc mentem faciendi bonam peccata timenda / A me (ne noceant post) removere potes • / Nonne fuit satius disrumpere vincula culpe / (Ne sit triste meum) vivere quod que male : / Est mundi hujus fictus amor falsus vel iniquus / summe spernendus • nil habet ipse boni • / Caute vivendum nunc • Tempus labitur istud / Hec via dura brevis semper amara mihi • / An quisque posset sic dicere quo modo felix : / Baccho preloquitur forsitan ille bono • / O vita victem quondam que incommoda sumpsi • / Debebam summum semper amare bonum • / Ut merear felicem nunc admittere vitam / Solum oro vite summa sit ista mee • / Sit mihi cunctipotens tristi pia menti voluntas • / Ac justum fiat supplico velle meum • / Conturbor nimium repleor in umo que dolore • / Ergo pium misero sit mihi velle tuum • / Rex regum dominus elatorum dominorum / Da veniam : loca quo grata tenere queam / O vivam iuste : teneam vitamque beatam • / Sum felix dicar quando carere malis • / Magnum nunc fit opus peccatis posse carere • / Ad bona vita trahit gaudia queque bonum • / Gaudia mente feram dum adversa cavebo saluti • / Ibit si placeat spiritus alta poli • / Sunt miseri semper quos Tartarus ater habebit / Tartareas penas dicere nemo postest • / Ergo non stabili vita me redde paratum : / Rigor justicie non ibi perpetuus est • - inscription seconde colonne : Heu miserum me quo certe me nescio vertam • / Optavi mundam semper habere domum • / Casu sepe animus momento huc vertitur illuc • / O infelix ego sum • velle meum varium est • / Ridebit forsan quis cum (videat se) ea dico • / A vulgo fertur frivolus atque malus • / Turpem deridet famam imponens inimicus / Omnis mente sua turpia nulla videns • / Risus sepe bono donatur laus quasi nulla • / Invidet injuste semper iniquus homo • / Vivendo nunquam vitam teneamus inanem • / Mittunt in se homines verba nephanda mali • / Fert viciis animus : a te exorem deus oro / Illis ne me ultra vivere triste sinas • / Esto pius misero inibi : fac placeam tibi : gratum / Redde : potes quod sim fine beatus ego • / Ista queam toto mundana reliquere corde : / Frivola que ut video sepius illa nocent • / Est alibi sedes meritis (non mesta) parata • / Cuius possessor dignus ibi merear • / Iamque unquam fecisse malum me penitet ipsum • / Te eterno possim deprecor inde frui ; Amen Hoc quis opus fecit si vis cognoscere : prima / Versus cujusque littera capta tibi : / Nata Dei Maria virgo ipsius quoque mater / Ora pro miseris : nam tibi possedatur ; / Humanus sicut Cristus fuit hic crucifixus / Est rome ut cepi : quisque videre potest ; / •1•5•0•5• / [écusson (lac)] / I[ohannes] C[habodi] P[resbiter] - traduction première colonne : Jésus, sauveur de tout ce malheureux monde, / Epargne-moi tout crime, je t'en prie. / Cette disposition encline à faire les péchés redoutables / Tu peux l'ôter de moi (afin qu'ils ne me nuisent pas par la suite) / Ne fut-il pas suffisant de rompre les liens de la faute / pour que je ne sois pas affligé de vivre mal. / L'amour de ce monde est fallacieux, faux et inique / Il faut le dédaigner au plus haut point. Il n'a rien de bon. / Il faut vivre maintenant prudemment. Le temps s'écoule. / Cette dure vie brève est toujours amère pour moi. / Comment quelqu'un peut-il se dire heureux ? / Peut-être celui-ci le dit sous l'effet du bon vin. / O vie ! puisse-je éviter les malheurs que j'ai supportés autrefois / J'aurais dû toujours aimer le bien suprême / Afin de mériter maintenant de mener une vie heureuse / Je prie seulement pour vivre dans ce bonheur suprême. / Qu'une pieuse volonté soit toute puissante sur mon triste esprit / Et que mon vouloir soit juste, je t'en supplie. / Je suis troublé à l'excès et je suis rempli de douleur sur cette terre. / Donne-moi ta pieuse volonté, à moi qui suis malheureux. / Roi des rois, Seigneur des grands seigneurs, / Pardonne moi, afin que je pui sse accéder à des lieux agréables. / O puisse-je vivre dans la justice et mener une vie heureuse / Je suis heureux quand on me dit exempt de maux. / Il importe beaucoup maintenant de pouvoir être exempt de péchés / Une vie bonne entraîne l'homme bon au bonheur. / Je prendrai garde d'avoir des plaisirs contraires à mon salut. / S'il plait [à Dieu] l'esprit gagnera les hauteurs du ciel. / Ils sont malheureux ceux que le noir Tartare possédera ; / Les peines du Tartare sont indicibles. / Rends-moi prêt par cette vie qui n'est pas durable : / La dureté d'une vie juste n'est pas éternelle en ce monde. / - traduction seconde colonne : Misère de moi, je ne sais où me tourner avec certitude. / J'ai souhaité avoir une maison propre./ Selon le cas, en un moment, mon esprit est ballotté çà et là ! / O ! moi je ne suis pas heureux : je ne sais ce que je veux ! / On rira sans doute (qu'on se regarde) quand je dis cela. / Par la foule on est considéré comme frivole et mauvais./ L'ennemi se moque, nous donnant mauvaise réputation,/ personne ne voyant en soi ses propres turpitudes / On se rit souvent du bon, on ne lui donne aucune louange. / L'homme inique est toujours envieux de manière injuste. / En vivant, ne gardons jamais notre vie vide. / Les mauvaises gens s'adressent des mots impies. / L'esprit porte aux vices : que j'obtienne de toi, Dieu, je te prie, / que tu ne permettes pas que je vive plus longtemps tristement. / Sois ici-bas pieux pour le malheureux. Fais que je te plaise. Agréable / rends-moi. Tu peux faire que je sois finalement heureux, / Que je puisse ôter de tout mon cœur ces choses du monde / Ces frivolités qui, je le vois très souvent, sont nuisibles. / Il y a ailleurs un siège (pas triste) prêt pour les méritants, / Et dont je souhaite être là le digne possesseur. / Et désormais je me repends d'avoir jamais fait le mal. / Puisse-je alors, je t'en prie, jouir de ta présence éternellement. Amen Si tu veux connaître qui a fait cette œuvre, la première lettre de chaque vers prends-la Fille de Dieu, Vierge Marie, qui es aussi sa mère / Prie pour les malheureux. Tu possède ce pouvoir / Comme le Christ fut fait homme, il est crucifié là / comme je l'ai pris à Rome : chacun peut le voir. - dans un écusson : initiales M I C P [entrelacées par un lacs]. (source P. Cattin)

Historique

Siècle de création

1er quart 16e siècle

Année de création

1505

Description historique

Le prêtre Jean Chabod aurait fait faire une crucifixion dans cette chapelle. On peut interpréter les initiales de l'écusson ainsi : Magister Johannes Chabodi Presbiter (maître Jean Chabod, prêtre). En prenant les premières lettres de chaque vers, on obtient : Iohannes ChaboduS sacerdos magister hoc oratorium fieri fecit : « Messire Jean Chabod, prêtre, a fait faire cet oratoire ».

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2001/12/10 : inscrit au titre objet

Sources d'archives et bases de données de référence

Base de données CAOA 2016 ; 1OM687 ;

Photographies liées au dossier de protection

OA001_20150100094NUC2A.jpg

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

plaque commémorative, vue générale
plaque commémorative, vue générale
© Ministère de la culture (France) ; © Conseil départemental de l'Ain
Voir la notice image