Ciboire

Désignation

Dénomination de l'objet

Ciboire

Titre courant

Ciboire

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Frans ; chemin des Gajères ; église Saint-Etienne

Numéro INSEE de la commune

01166

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Canton

Trévoux

Adresse de l'édifice

Gajères (chemin des)

Nom de l'édifice

Église Saint-Etienne

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sacristie

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Argent : doré, ajouré, percé, repoussé, ciselé, ciselé au mat, guilloché, décor poinçonné, fondu

Description matérielle

Ciboire en argent, repoussé, ciselé, guilloché, ciselé au mat, poinçonné ; intérieur de la coupe en argent doré ; fausse coupe ajourée, repercé ; croix ouvragée au sommet du couvercle : rapportée, fondue.

Description de l'iconographie

Pampres, roseaux et épis dans des médaillons chantournés sur le couvercle et sur le pied, séparés par des palmes sur le couvercle et des fleurs poinçonnées sur le pied ; sur la fausse coupe : pampres, roseaux et épis découpés dans des cartouches, séparés par des palmettes, également découpées dans des cartouches ; feuilles lancéolées à la base de la fausse coupe ; tige à noeud piriforme à décor de feuilles d'eau et godrons, et, à bague ornée de torsade et d'oves ; bord du pied à rosaces, cartouches allongés et un rang de perles.

Dimensions normalisées

H = 23 ; d pied = 10, 5 ; d coupe = 9, 1

État de conservation (normalisé)

Bon état

Précisions sur l'état de conservation

La croix au sommet du couvercle a été ressoudée à l'étain.

Inscription

Poinçon de maître ; poinçon garantie et titre argent départements après 1838

Précisions sur l'inscription

Poinçon identifié : FF, un soleil dans un losange horizontal ; poinçon sur la coupe ; poinçon de 1er titre et différent de Lyon sur la coupe et le pied.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Favier André Michel (orfèvre)

Siècle de création

2e quart 19e siècle

Description historique

Ce ciboire poinçonné Favier Frères pourrait être en réalité celui de l'orfèvre André Michel Favier, qui travailla de 1832 à 1850 : les poinçons de garantie et titre argent, apposés sur la coupe et le pied, le datent après 1838 ; l'inventaire des objets dressé par le curé Robin en 1846, indique l'existence dans cette église, d'un seul ciboire en argent. L'inventaire des biens de la fabrique réalisé le 7 mars 1906 mentionne toujours un seul ciboire en argent, doré à l'intérieur : sacristie , n°6 , un ciboire en argent doré à l'intérieur (AD Ain. Série V : 8V34).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1996/01/02 : inscrit au titre objet

Sources d'archives et bases de données de référence

Base de données CAOA 2016 : 1OM1203 ; AD Ain. Série V : 8V34 ; Inventaire général du patrimoine culturel, Région Rhône-Alpes, enquête 1989

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003