POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Autel, tabernacle et gradin d'autel de la Vierge

Désignation

Dénomination de l'objet

Autel ; tabernacle ; gradin d'autel

Titre courant

Autel, tabernacle et gradin d'autel de la Vierge

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Bouligneux ; église Saint-Marcel

N° INSEE de la commune au moment de la protection

01052

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Canton

Villars-les-Dombes

Nom de l'édifice

Église Saint-Marcel

Référence Mérimée de l'édifice

PA00116317

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle nord.

Description

Catégorie technique

Fonderie

Matériaux et techniques d'interventions

Métal : peint, blanc ; métal : doré

Description matérielle

Autel de forme rectangulaire adossé à un gradin supportant le tabernacle ; devant d'autel composé de plaques de métal moulées peintes en blanc sur bâti de bois, décor métal doré moulé appliqué.

Description de l'iconographie

Vierge orante et 14 petits anges inscrits dans les arcatures néogothiques ; porte du tabernacle en cuivre doré ; il est surmonté d'un retable architecturé du 15e siècle (1om398) ; dans l'accolade, 2 bas-reliefs 19e en plâtre moulé représentant l'Annonciation et l'Adoration des bergers.

Dimensions normalisées

H = 126 ; la = 239 ; pr = 42 ; dimensions partie haute ; dimensions partie basse : h = 105 ; la = 191 ; pr = 53

Précisions sur l'état de conservation

Bas-reliefs de l'accolade déposés dans l'escalier d'accès au clocher.

Historique

Siècle de création

3e quart 19e siècle

Année de création

1854

Description historique

L'autel est de même style que la table de communion (1om387), le maître-autel (1om389) et la chaire (1om386). L'autel ancien est déclaré en mauvais état en 1823. Il est changé par la paroisse en 1854 pour 250 F. L'habillage en fonte peinte a été acheté chez Sanfray et Baux, de Lyon, en 1853 pour 500 F. Le calvaire a été démonté et remonté de 30 à 40 cm lors de la pose de l'autel actuel en 1854. La trace de la litre funéraire plus haute sur les fûts portant les larrons en est la preuve (dégagement de 2014). Pour avoir la place de caser la croix du Christ, le meneau du vitrail a été creusé et le bas de la baie obturé de trois rangs de briques, sans doute pour avoir la place nécessaire pour y placer les deux bas reliefs 19e. (Guy de Combaud, historien local).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2000/05/30 : inscrit au titre objet

Sources d'archives et bases de données de référence

Base In Situ 1AU58 ; 1OM385

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du récolement

2015

Date de rédaction de la notice

2003

1/3