tableau et son cadre : l'Adoration des bergers

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau, cadre

Titre courant

Tableau et son cadre : l'Adoration des bergers

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01)

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Description

Catégorie technique

Peinture, menuiserie

Structure et typologie

Rectangulaire horizontal

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile, bois : doré

Indexation iconographique normalisée

Adoration des bergers

Description de l'iconographie

La Vierge assise à droite de la composition est vêtue d'une fluide robe blanche. Elle porte l'enfant Jésus allongé sur ses genoux. A gauche, un berger, à demi nu, à demi recouvert d'une peau de bête, met un genou en terre au premier plan, appuyé sur son bâton. Derrière lui, un autre berger est prosterné face contre terre, vêtu d'une tunique bleue. A l'arrière-plan, un berger roux, torse nu, s'incline les bras croisés sur sa poitrine. A l'extrême gauche, deux bergers plus âgés avec une barbe poivre et sel ; l'un d'eux regarde vers le ciel, les mains croisées sur la poitrine, et l'autre est debout les mains jointes. Derrière eux se devine la tête d'un personnage.

Dimensions normalisées

H = 180, l a = 240 cm.

Inscription

Signature, date, chiffre (sur étiquette)

Précisions sur l'inscription

En bas à droite : De la Boulaye 78. Etiquette partiellement effacée collée en haut au milieu du cadre : [...]31

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

La Boulaye Paul de (peintre)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

La Boulaye Paul de (donateur)

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Année de création

1878

Description historique

Ce tableau a été présenté au salon de Paris l'année de sa réalisation, en 1878. Paul de La Boulaye est né à Bourg-en-Bresse. Il fut l'élève de Léon Bonnat. Il remporte une médaille de bronze à l'Exposition Universelle de 1889. Il est passé également par l'atelier du peintre espagnol Mardrazo chez qui il découvre Velasquez et Goya. Paul de La Boulaye apportera une note régionaliste à son oeuvre. L'artiste a fait don du tableau au conseil de fabrique de Coligny, comme en atteste une délibération du conseil du 3 juillet 1881. Mais dans l'inventaire de 1906, il est mentionné comme bien de l'Etat, dont la fabrique n'a que la jouissance. Paul de La Boulaye lui-même va faire une demande de restitution de l'oeuvre à la paroisse, accordée par arrêté préfectoral du 30 octobre 1909.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association diocésaine

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2011/10/06 : classé au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

2011-067

Référence(s) d'exposition(s)

Paris, Salon, 1878

Référence(s) de publication(s)

Agnès Bruno. 'Peintres bressans d'hier'. Bourg-en-Bresse, 1984

Sources d'archives et bases de données de référence

Conseil général de l'Ain, Service du patrimoine immobilier et mobilier : notice 1OM918 ; Archives départementales de l'Ain : 8V27

Photographies liées au dossier de protection

CAOA ; DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2012