bateau de pêche : chalutier dit LE JACQUES COEUR

Désignation

Dénomination de l'objet

Bateau de pêche au filet ou à la traîne

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Chalutier

Appelation d'usage

LE JACQUES COEUR

Titre courant

Bateau de pêche : chalutier dit LE JACQUES COEUR

Localisation

Localisation

Normandie ; Seine-Maritime (76)

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Haute-Normandie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouen

Description

Catégorie technique

Patrimoine maritime

Matériaux et techniques d'interventions

Acier

Dimensions normalisées

L = 73,70 ; la = 11,75 ; longueur entre les perpendiculaires = 68 m ; longueur hors tout = 73,70 m ; largeur = 11,75 m ; creux = 6.30 m ; tirant d'eau = 5.30 m ; poids lège = 1 323 tonnes ; port en lourd = 1 571 tonnes ; déplacement = 2 894 tonnes ; jauge brute = 1 490 tonneaux ; jauge nette = 751 tonneaux

État de conservation (normalisé)

Oeuvre détruite

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'appellation : LE JACQUES COEUR ; inscription concernant l'immatriculation : F 1097

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Société des Chantiers de Normandie (chantier naval)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Marine marchande française, Corporation des Pêches, Compagnie Générale de Grande Pêche, La Morue Française, Paris (commanditaire)

Lieu de création

France, Haute-Normandie, 76, Grand-Quevilly

Siècle de création

2e quart 20e siècle

Année de création

1949

Description historique

Commanditaire : Marine marchande française, Corporation des Pêches, Compagnie Générale de Grande Pêche, La Morue Française, Paris. Date du marché : 13 novembre 1945. Date de la pose de la quille sur cale : 10 mai 1948, lancement : 28 juin 1949, date des essais : 5 mars 1950, date du départ : 29 décembre 1949 Série de six : LOUIS LEGASSE, LE JACQUES COEUR, MAGDALENA, CLAIRVOYANT, ARNAUD LEGASSE, LA-JEUNE-FRANCAISE. LE JACQUES-COEUR démarre sa carrière à Fécamp où il est francisé sous le n° 3080, le 28 février 1950. Il est armé au Havre en mars. Le chalutier accomplit des Séries de trois voyages à la Grande Pêche de 1950 à 1964, sauf en 1951, date à laquelle il est malheureusement associé au drame qui touche Fécamp. Le 24 mai, sous le commandement du capitaine Jules Recher, il aborde par temps de brouillard l'autre chalutier fécampois GINETTE LE BORGNE qui coule rapidement et perd 12 de ses 61 membres d'équipage. Quelques années plus tard, en 1959, plusieurs chalutiers sont pris en train de pêcher dans les eaux territoriales norvégiennes. Ceux qui parviennent à se sauver changent de nom pour échapper à la forte amende qui les menace. LE JACQUES COEUR est donc réimmatriculé à Bordeaux (Bx 823) et devient ainsi le GROENLAND, en mai 1959. En 1963, le bateau est vendu aux établissements André Ledun. Il prend alors le nom de NICOLAS SELLE (F.1185). Le 29 mai 1969, sous les ordres du commandant Victor Horel, le NICOLAS SELLE est abordé par le chalutier anglais CASSIO. La collision n'occasionne pas de blessés, mais de forts dégâts cependant. Après des réparations sommaires à Holsteinborg, il rentre à Fécamp le 15 juin, mais est jugé économiquement irréparable. Le 20 mars 1970, à la remorque de l'ABEILLE 10, Il quitte définitivement Fécamp à destination de Bilbao, pour démolition

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (bateaux des Chantiers de Normandie)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire 2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80