Monument funéraire d'Anne, épouse de Rodolphe de Wattwiller

Désignation

Dénomination

Monument funéraire

Appellation et titre

D'Anne, épouse de Rodolphe de Wattwiller

Titre courant

Monument funéraire d'Anne, épouse de Rodolphe de Wattwiller

Localisation

Région

Alsace

Département

68

Commune

Wattwiller

Numéro INSEE de la commune

68359

Aire d'étude

Cernay

Adresse

Première-Armée (rue de la)

Edifice de conservation

Église paroissiale de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste

Référence de l'édifice de conservation

IA68004620

Milieu d'implantation

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Collatéral sud

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques

Grès : taillé, décor en bas relief, gravé

Commentaire description

Dalle avec inscription périphérique. La sculpture représente la défunte, sur une table rentrante formant cuvette.

Précision sur la représentation

La tête de la défunte repose sur 2 coussins posés l'un sur l'autre, les pieds appuyés sur un chien (abîmé). La main gauche, croisée avec la droite sous la taille, tient un chapelet. La défunte est vêtue d'une robe et d'un manteau drapé sur ses épaules formant des plis étagés sous les bras. La tête est couverte d'une guimpe et d'un voile, en partie abîmé. A gauche et à droite, un écu partiellement bûché : à gauche, armes des Wattwiller, à droite armes des Montreux.

Dimensions

225 l;103 la ; Profondeur du relief : 9. Table légèrement trapézoïdale.

Inscriptions

Épitaphe(latin)

Précisions sur l’inscription

Transcription : + Ano. Dni. M. CCC/XlIIII. II. Kl. Augusti. O. Anna. Uxor. Rudo/lfi. Militis. Schult. / . Watwil.

Historique

Auteurs de l'oeuvre

auteur inconnu

Datation des campagnes principales de construction

2e quart 14e siècle

Datation en années

1344

Commentaire historique

Anne, épouse de Rodolphe de Wattwiller, mourut en 1344. Elle était la mère de l'abbé de Murbach, Rodolphe (1387-1393). On ignore la position initiale du monument réalisé sans doute dans l'année du décès ou peu après. Jusqu'en 1976, il était fixé sur le mur est du collatéral, obstruant une niche. Déposé, il a été remis récemment en place, sous sa forme primitive couché, le chevet posé sur un support moderne (muret en pierre de taille), le pied encastré dans la niche du mur, vers l'est, la tête à l'ouest. Le visage a vraisemblablement été retaillé partiellement.

Statut juridique et protection

Statut de la propriété

Propriété de la commune

Date de protection

1983/12/11 : classé au titre objet

Intérêt de l'oeuvre

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dossier

Dossier individuel

Date d'enquête

1998

Date de rédaction de la notice

1999