ensemble de 12 verrières

Désignation

Dénomination de l'objet

Verrière (12)

Titre courant

Ensemble de 12 verrières

Localisation

Localisation

Alsace ; Bas-Rhin (67) ; Maisonsgoutte ; église catholique Saint-Antoine

Numéro INSEE de la commune

67280

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Villé

Adresse de l'édifice

Grand Rue

Nom de l'édifice

Église catholique Saint-Antoine

Référence Mérimée de l'édifice

IA67009471

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Nef, baies 1 à 12

Description

Catégorie technique

Vitrail

Matériaux et techniques d'interventions

Verre (blanc) : peint, verre : polychrome, gravé à l'acide, grisaille sur verre, émail sur verre, plomb (réseau), jaune d'argent (?)

Description matérielle

Baies cintrées dans leurs parties supérieures.

Indexation iconographique normalisée

Résurrection du Christ, saint Michel, Jardin des oliviers, le retour du fils prodigue, sacrifice de Noé, Tentations du Christ, Moïse et le serpent d'airain, sainte Cécile, David

Description de l'iconographie

Baie 1 (Jean 11, 25) : Christ sortant de son sarcophage dont le couvercle est tenu par un ange. Baie 2 (Apocalypse 22, 13) : Saint Michel debout tient la balance et présente au Christ juge un défunt habillé d'un linceul. Baie 3 : Le Christ au Mont des oliviers, priant agenouillé, et au-dessus de lui un ange vêtu d'une chape un calice dans les mains. Baie 4 (Matthieu 6, 11) : le Christ apparaît adolescent à une vieille femme en train de faucher un champ de blé. Un saint barbu vêtu de robe de bure blanche et tenant une grande croix prêche à un chevalier et à un enfant. Au milieu d'une cour, un vieillard voûté accueille un homme vêtu de guenilles. Baie 7 : Noé agenouillé devant un autel en pierre érigé au sommet d'une montagne, à ses pieds un mouton. Au-dessus de lui, apparaît Dieu le Père revêtu des vêtements pontificaux. Non loin de là, l'arche. Baie 8 : Jésus et Satan au sommet d'une montagne dominant le paysage fluvial et arboré. Baie 9 (Luc 11, 1) : Jésus priant entouré de deux hommes. Baie 10 : Moïse debout tenant le serpent d'airain, à ses pieds une femme agenouillée et éplorée l'invoquant, sur ses genoux, son fils mort. Baie 11 : le roi David jouant de la lyre. Baie 12 : Sainte Cécile jouant de l'orgue, tandis qu'un ange lui tient la partition.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises.

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Inscription

Signature (peinte, sur l'oeuvre), date (peinte, sur l'oeuvre), inscription concernant l'iconographie (peinte, latin, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Transcription des inscriptions peintes sur la verrière 1 : Ego sum resurrectio / et vita / René Kuder Inv. ; sur la verrière 2 : Ego sum principium / et finis ; sur la verrière 3 : Fiat voluntas tua / sicut in coelo / et in terra ; sur la verrière 4 : Panem nostrum / danobis hodie / René Kuder / inv 1913 / G van Treeck fc. / K. B. Hofglasmalerei / München 1913 ; sur la verrière 5 : Adveniat / regnum tuum ; sur la verrière 6 : Dimitte nobis debita nostra / sicut et nos dimittimus / debitoribus nostris / K. B. Hofglasmalerei / Gust. Van Treeck fec. / München 1913 / René Kuder ; sur la verrière 7 : Pater noster qui / es in coelis sanctifi/cetur nomen tuum / René Kuder / Alph. Ehret. ; verrière 8 : Et ne nos inducas / in tentationem / Gust. Van Treeck Fc. / München 1913 / René Kuder Inv. ; verrière 9 : Domine doce / nos orare ; verrière 10 : Sed libera nos amalo / Amen / K. B. Hofglasmalerei / Gust van Treeck fec. / München / René Kuder inv.

Historique

Lieu de création

Lieu d'exécution : Allemagne, Bavière, Munich ; lieu d'exécution : Alsace, 67, Strasbourg

Siècle de création

1er quart 20e siècle, milieu 20e siècle

Année de création

1913

Description historique

Cet ensemble de douze verrières fut réalisé en 1913 d'après des cartons du peintre René Kuder (1882-1962), par l'atelier royal bavarois de vitrail, dirigé par le peintre-verrier Gustave van Treeck (1854-1930). Les verrières 11 et 12 (travée de fenêtre au niveau de la tribune d'orgue), bien que non signées, font partie de cet ensemble. La baie 7, sans doute endommagée durant la libération du village le 25 novembre 1944, fut refaite à l'identique peu après par le peintre-verrier Alphonse Ehret (1886-1963). Cette oeuvre est le premier travail monumental que Kuder réalisa en Alsace, alors que sa carrière était alors presque entièrement tournée outre-Rhin.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association diocésaine

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2000

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31