Peintures monumentales

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale

Numéro artificiel de différenciation de l'objet

3

Appelation d'usage

Style Renaissance

Titre courant

Peintures monumentales

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Baldenheim ; 1 rue de l'Eglise ; église luthérienne, ancienne église paroissiale Saint-Blaise

Numéro INSEE de la commune

67019

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Marckolsheim

Adresse de l'édifice

Eglise (rue de l') 1

Nom de l'édifice

Église luthérienne, ancienne église paroissiale Saint-Blaise

Référence Mérimée de l'édifice

IA67010725

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur, nef, sacristie.

Description

Catégorie technique

Peinture murale

Matériaux et techniques d'interventions

Enduit (support) : détrempe à la colle

Description matérielle

Le décor est peint sur les murs de la nef, du choeur et de la sacristie : il comprend des versets de la Bible et des motifs soulignant les éléments architectoniques.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises.

Précisions sur l'état de conservation

Oeuvre restaurée.

Inscription

Inscription (peinte, allemand, sur l'oeuvre)

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Lieu de création

Alsace, 67, Baldenheim, église paroissiale Saint-Blaise, église de luthériens

Siècle de création

4e quart 16e siècle, 4e quart 17e siècle

Description historique

La datation de ce cycle de peintures monumentales est délicate à établir. Néanmoins, il est indubitablement lié à la Réforme protestante. La Réforme a été introduite officiellement dans cette commune en 1576, cette date peut donc être considérée comme la date inférieure pour la réalisation de ce cycle. Sur les relevés faits en 1942, le millésime partiellement illisible de 168? apparaît sur le mur sud et pourrait être la date supérieure pour sa réalisation. Néanmoins, le style Renaissance des motifs employés permet de pencher plutôt pour une datation au courant du 4e quart du 16e siècle, d'autant qu'un autre exemple de versets peints au moment de la Réforme est conservé dans l'ancienne église paroissiale Saint-Martin puis église luthérienne de Jebsheim. La date du 4e quart du 17e siècle commémorerait alors plutôt un événement inconnu. C'est donc peut-être à la fin du 16e siècle, que ces peintures ornementales furent réalisées afin de souligner le profil de certaines baies (baies de la chaire pastorale, de la sacristie, niches de la sacristie) ou d'enrichir par des trompes-l'oeil certains éléments mobiliers (culot de la chaire pastorale) et également dans un but d'édification (sentence peinte sur l'intrados du chambranle de porte de la chaire pastorale).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1970/06/02 : classé au titre immeuble

Précisions sur la protection

Est classée au titre immeuble, car scellée à l'architecture.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2002

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31

1/11