Peintures monumentales (No 2)

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale

Numéro artificiel de différenciation de l'objet

2

Titre courant

Peintures monumentales (No 2)

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Baldenheim ; 1 rue de l'Eglise ; église luthérienne, ancienne église paroissiale Saint-Blaise

Numéro INSEE de la commune

67019

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Marckolsheim

Adresse de l'édifice

Eglise (rue de l') 1

Nom de l'édifice

Église luthérienne, ancienne église paroissiale Saint-Blaise

Référence Mérimée de l'édifice

IA67010725

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Nef : murs nord, ouest et sud.

Description

Catégorie technique

Peinture murale

Matériaux et techniques d'interventions

Enduit : détrempe à la colle

Description matérielle

Ce cycle de peintures monumentales est composée de quatre registres superposés. Il se lit du sud vers le nord.

Indexation iconographique normalisée

Passion, vie de la Vierge, Agonie du Christ, Baiser de Judas, Jésus devant Pilate, Jésus devant Hérode, Flagellation du Christ, Couronnement d'épines, Annonciation, saint, sainte, Dormition, Couronnement de la Vierge

Description de l'iconographie

Les quatre registres, de ce cycle de peintures monumentales, se décomposent de bas en haut : une tapisserie, un cycle figuré relatant la Passion du Christ, une tapisserie et un cycle figuré relatant la Vie de la Vierge et des saints et saintes. Deuxième registre : (mur sud) l'Agonie du Christ, le Baiser de Judas, Jésus devant Pilate, Jésus devant Hérode ; (mur ouest) la Flagellation du Christ, le Couronnement d'épines, (mur nord) scène non identifiée. Quatrième registre (mur sud) l'Annonciation, saints, (mur ouest) la Dormition de la Vierge, cortège funèbre de la Vierge, 2 saints, 2 saintes, sainte Catherine, (murd nord) 2 saints, le Couronnement de la Vierge.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Lieu de création

Alsace, 67, Baldenheim, église paroissiale Saint-Blaise, temple

Siècle de création

14e siècle

Description historique

Le cycle de peintures monumentales a été peint au courant du 14e siècle. Au mois d'août 1939, la paroisse protestante, sans doute suite à la fin du partage de l'édifice entre protestants et catholiques, entama une restructuration complète de l'intérieur de l'édifice, afin de permettre l'agrandissement de la nef trop exiguë. A cet effet, la tribune, la chaire pastorale et les bancs furent arrachés ou déplacés. Lors de l'arrachage de la tribune, les peintures monumentales furent découvertes, le pasteur (?) déclara cette découverte au service des Monuments historiques à Strasbourg. Les travaux furent interrompus par la déclaration de guerre. En 1940, les autorités militaires de Colmar dépêchèrent le capitaine Prieur afin de prendre des mesures de protection pour l'édifice. En 1941, une commission des Monuments historiques allemands vint à Baldenheim afin d'étudier les fresques. Elle était composée de l'Oberbaurat le Dr Schlippe, Czarnowsky et du conservateur de la bibliothèque de Sélestat l'abbé Joseph Walther. Cette commission décida qu'il fallait conserver à l'église son intégrité architecturale mais également restaurer les peintures murales (cf. Archives paroissiales de Baldenheim). Elle fit décaper les peintures par un spécialiste originaire de Darmstadt, Hermann Velte. En 1947, le conseil presbytéral voulut reprendre les travaux de transformation de l'église, mais l'architecte en chef de l'époque demanda la protection de l'ensemble de l'édifice (cf. Archives des Monuments historiques), néanmoins les peintures monumentales de la nef qui avaient été dégagées lors de la guerre furent de nouveau recouvertes d'un badigeon de peinture à la colle. Un rapport d'étude sur leur état fut fait par le restaurateur parisien G. Chauffrey en 1947, sans doute à la demande du service des Monuments historiques, mais il n'y eut pas de suite. En 1961, une nouvelle tribune d'orgue fut mise en place. La demande de classement faite en 1947 étant restée sans réponse, elle fut de nouveau réitérée en 1963.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1970/06/02 : classé au titre immeuble

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2002

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31

1/35
Nef, mur nord, premier registre figuré depuis le bas : saint Nicolas rachetant les prostituées.
Nef, mur nord, premier registre figuré depuis le bas : saint Nicolas rachetant les prostituées.
© Région Alsace - Inventaire général
Voir la notice image