peintures monumentales : Vie et mort de saint Ignace de Loyola, saint Florent, saint Arbogast, saint Amand, saint Materne, saints jésuites, Salvator mundi, Vierge, ange avec instruments de la Passion

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale

Titre courant

Peintures monumentales : Vie et mort de saint Ignace de Loyola, saint Florent, saint Arbogast, saint Amand, saint Materne, saints jésuites, Salvator mundi, Vierge, ange avec instruments de la Passion

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Molsheim ; rue Notre-Dame ; église ; collège de jésuites

Numéro INSEE de la commune

67300

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Molsheim

Adresse de l'édifice

Notre-Dame (rue)

Nom de l'édifice

Église ; collège de jésuites

Référence Mérimée de l'édifice

IA67006097

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bras nord du transept

Description

Catégorie technique

Peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Mortier (support) : détrempe à la colle (?) ; peinture à l'huile (?)

Description matérielle

Ensemble de peintures murales se présentant sous forme de tableaux et de médaillons entourés de cadres en stucs (remplaçant sans doute, pour une part au moins, des scènes primitivement prévues en stuc), situés sur les murs et voûtes du bras du transept et de son abside.

Indexation iconographique normalisée

Saint Ignace de Loyola ; saint Florent ; saint Arbogast de Strasbourg ; saint Amand ; saint Materne ; saint : jésuite ; Salvator mundi ; Vierge ; ange : instrument de la Passion

Dimensions normalisées

La = 137 (Largeur des tableaux de l'abside)

Précisions sur l'état de conservation

Restauré.

Inscription

Inscription concernant l'auteur ; date ; inscription concernant une restauration ; armoiries

Précisions sur l'inscription

Transcription de l'inscription : Zebedeus Miller : pinxit 1621/Carolus Fischer Renovavit/1755 30 july ; armoiries de l'évêque Léopold I, archiduc d'Autriche.

Historique

Siècle de création

1er quart 17e siècle ; 2e quart 18e siècle ; limite 19e siècle 20e siècle

Année de création

1621 ; 1755

Description historique

Les peintures, qui ne sont pas de grande qualité, ont plusieurs fois été restaurées. Badigeonnées pendant la Révolution, elles n'ont été remises au jour qu'en 1896. Le sigle des jésuites semble dans son état d'origine. L'ange de la Passion, restauré, date encore du programme primitif qui se rapportait à la chapelle de la Sainte Croix ; il date probablement de 1617 ou 1618. Les autres peintures correspondent au programme iconographique en rapport avec la dédicace de la chapelle à saint Ignace de Loyola. Elles datent de 1621 et montrent des scènes se rapportant à la vie du saint ; l'une de celles du mur ouest est datée et signée par Zébédée Miller (peintre qui fut également actif à Obernai et à Strasbourg). Les peintures ont été restaurées, en 1755, par Carolus Fischer (François Charles qui signait Carolus). Les évêques du mur est, représentés en pied, le groupe des onze saints jésuites sur le mur ouest et probablement le Salvator mundi avec la Vierge et les deux jésuites en tenue de diacre sur le mur nord ont été repeints (ou peints) à la fin du 19e ou au début du 20e siècle.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Date et typologie de la protection

1939/04/25 : classé au titre immeuble

Intérêt de l'objet

À signaler

Photographies liées au dossier de protection

Ensemble des peintures monumentales de la chapelle Saint Ignace de Loyola

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1995

Date de rédaction de la notice

1996

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31