revêtement mural (décor stuqué)

Désignation

Dénomination de l'objet

Revêtement mural

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Décor stuqué

Titre courant

Revêtement mural (décor stuqué)

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Molsheim ; rue Notre-Dame ; église ; collège de jésuites

Numéro INSEE de la commune

67300

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Molsheim

Adresse de l'édifice

Notre-Dame (rue)

Nom de l'édifice

Église ; collège de jésuites

Référence Mérimée de l'édifice

IA67006097

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bras nord du transept, chapelle de saint Ignace de Loyola

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Stuc : moulé, doré

Description matérielle

Les murs, arcs et voûte du bras du transept sont couverts de stucs décoratifs (de style Renaissance) et de motifs figurés ; les cadres des peintures murales, en tableaux et en médaillons, sont également en stuc. Quatre scènes de la vie de saint Ignace sont exécutées en stuc, l'une est inachevée.

Description de l'iconographie

Anges avec emblèmes de l'évêque et anges avec emblèmes liturgiques ; têtes d'anges ; cariatides ; angelots ; 2 apparitions du Christ à saint Ignace de Loyola (sur le mur ouest), 2 scènes où le saint est en prière (sur le mur est) ; volutes ; acanthes ; linges ; raisins ; chutes de fleurs ; cartouches.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises.

Précisions sur l'état de conservation

Restauré.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Kuhn Jean (?, stucateur) ; Castelo Michael (?, stucateur)

Siècle de création

1ère moitié 17e siècle

Description historique

La décoration stuquée du bras nord du transept a probablement été commencée vers 1618 alors que la chapelle était dédiée à la Sainte Croix. Elle fut placée sous le vocable de saint Ignace en 1619 en prévision des cérémonies de canonisation du saint en 1622. Le cartouche au-dessus de l'abside porte les armoiries (peintes) de l'évêque Léopold d'Autriche (1607-1625) dont les attributs en stuc sont portés par des anges. La décoration stuquée est traditionnellement attribuée à Jean Kuhn originaire de Schaeftersheim, bourgeois de Strasbourg depuis 1626 (appelé en 1632 à décorer l'église des jésuites de Düsseldorf) mais pourrait aussi être attribuée au stucateur Michael Castelo (qui a travaillé avec Antonio Castelo entre 1616 et 1618 à la Hofkirche de Neuburg en Bavière), cité en 1620 comme parrain dans les archives paroissiales de Molsheim. Les stucs ont été restaurés en 1989.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Date et typologie de la protection

1939/04/25 : classé au titre immeuble

Intérêt de l'objet

À signaler

Photographies liées au dossier de protection

Décor d'architecture stuqué

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1995

Date de rédaction de la notice

1996

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31