Tableau : Agonie du Christ au mont des Oliviers

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Titre courant

Tableau : Agonie du Christ au mont des Oliviers

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Oise (60) ; Beauvais ; cathédrale Saint-Pierre

Numéro INSEE de la commune

60057

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Beauvais

Canton

Beauvais nord-ouest

Adresse de l'édifice

Cathédrale Saint-Pierre

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans la cathédrale

Description

Catégorie technique

Peinture

Structure et typologie

Plan (rectangulaire vertical)

Matériaux et techniques d'interventions

Matériau textile (support) : peinture à l'huile

Description matérielle

Le tableau est une huile sur toile de forme rectangulaire verticale.

Description de l'iconographie

Le Christ est représenté sur le Mont des oliviers de nuit, il est agenouillé sur sa croix et soutenu par un ange descendant du ciel. Autour de lui se trouvent les instruments de la Passion : la bourse de Judas, les plats et coupes de la Cène, la lance de Longin et l'éponge, et sur un des bras de la croix, le calice en évidence. Dans le coin inférieur droit, au second plan, les apôtres sont endormis. Un aspect pathétique a été donné à cet épisode relaté dans les trois Évangiles synoptiques.

Dimensions normalisées

Dimensions à l'ouverture du cadre : h = 230 ; la = 162. Dimensions avec le cadre : h = 262 ; la = 194.

État de conservation (normalisé)

Mauvais état ; oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Il y a de nombreux soulèvements bien que l'œuvre ait été restaurée.

Inscription

Inscription (peint, sur l'oeuvre, latin) ; armoiries (peint, sur l'oeuvre, non identifié)

Précisions sur l'inscription

Inscription : A[e]rumnose calix quid terr[es Hoc ?] bibe Jesu/ Quod Patris Imperium, quodque propinat amor. L'inscription est en relation avec l'iconographie, elle signifie : "Calice amer, pourquoi impressionnes-tu ? Bois Jésus, ce que la volonté et l'amour du Père te proposent."Armoiries non identifiées : un écu écartelé au 1 et au 4 avec 3 têtes de maures de sable au front ceint d'argent, aux 2 et 3 de gueules au marteau d'or surmonté d'une couronne du même ; un autre écu d'or à la rose sur une tige aux 11 feuilles au naturel sortant d'une flamme de gueules.

Historique

Auteur du projet

Francesco Del Cairo (d'après, peintre)

Siècle de création

17e siècle

Description historique

Le tableau, datable du 17e siècle, porte deux écus de donateurs non identifiés. En 1862, il se trouvait au-dessus du confessionnal de la chapelle Saint-Sébastien. En 1885, il gagna le déambulatoire. Selon l'abbé Barraud, Alfred Lehec possédait à Beauvais un tableau semblable, plus petit et sans armoiries, qui était signé N ou M de Ronssoy et portait la date de 1661. Le tableau figure dans l'inventaire de 1905 et 1906 sous le numéro 332 et 367 ; il s'agit en fait d'une copie de Jésus au jardin de Gethsémani de Francesco del Cairo, conservé à Turin. Il figure sous l'appellation "Christ au Jardin des oliviers" et sous le numéro 102 dans l'inventaire de 1931 de l'abbé Tesson.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Date et typologie de la protection

classé au titre objet

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Mobilier et objets religieux (la cathédrale de Beauvais)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Partie constituante non étudiée

Cadre

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996 ; 2014

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 21 mail Albert-Ier 80000 Amiens

1/2