jubé

Désignation

Dénomination de l'objet

Jubé

Titre courant

Jubé

Localisation

Localisation

Bretagne ; Morbihan (56) ; Le Faouët ; chapelle Saint-Fiacre

Numéro INSEE de la commune

56057

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Faouët (Le)

Lieu-dit

Saint-Fiacre

Nom de l'édifice

Chapelle Saint-Fiacre

Référence Mérimée de l'édifice

IA00008411

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Limite est du vaisseau principal

Description

Catégorie technique

Menuiserie ; sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne : taillé (décor en haut relief, décor en demi-relief, décor en ronde bosse), ajouré, peint (polychrome)

Description matérielle

Jubé composé d'une clôture surmonté d'une tribune en encorbellement sur ses deux faces

Dimensions normalisées

H = 550 ; la = 650 ; croix comprise : h = 700

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée ; changement de fonction

Précisions sur l'état de conservation

L'oeuvre a perdu sa fonction liturgique ; les importantes restaurations entre 1862 et 1866 furent corrigées en 1951 par un réduction des couleurs, par la suppression des filigranes des fausses voûtes et de la clôture ; en 1971 mise à jour des inscriptions originelles de la tribune (face ouest) ; en 1979 les deux vantaux renaissance qui avaient été déposés furent remontés

Inscription

Inscription concernant l'auteur (gravée) ; date (gravée)

Précisions sur l'inscription

Inscription gravée (état originel remis à jour en 1971) sur l'écu tenu par l'ange de la tribune (face ouest, à gauche) : L'AN MIL IIIICC IIIIXX FVT FAIT CEST HEVPVRE P (AR) OLIVI (ER) LE LOERGA (N) OVPVRIER

Historique

Siècle de création

4e quart 15e siècle

Année de création

1480

Justification de la datation

PORTE LA DATE

Description historique

L'exécution du jubé, commencée sous François II, dut se poursuivre au début du règne de sa fille Anne duchesse de Bretagne et reine de France en 1491 ; les maîtres d'oeuvre sont inconnus : leurs armoiries qui figuraient sur la tribune, à l'est, ont été martelées à l'époque révolutionnaire ; le sculpteur Olivier le Loergan, originaire du Merzer (Côtes-d'Armor) figure sur une liste d'anoblis de 1469 et signa en 1474 les sablières de l'église de Canihuel (Côtes-d'Armor) ; les dessins de Léon Gaucherel (vers 1845), de Richard (publiés en 1847) et le dessin de Lambert (1847) permettent de connaître l'état de l'oeuvre avant les restaurations abusives du menuisier Lebrun et du peintre Lorgeoux entre 1862 et 1866.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Date et typologie de la protection

1862 : classé au titre objet

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique ; reprise de l'antériorité

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Tribune ; clôture liturgique ; calvaire

Références des parties constituantes étudiées

IM56002633 ; IM56002634 ; IM56002635

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1970

Date de rédaction de la notice

1992

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35