autel secondaire du Saint Ange Gardien (autel, degré d'autel, 2 gradins d'autel, retable)

Désignation

Dénomination de l'objet

Autel, degré d'autel, gradin d'autel (2), retable

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Autel secondaire, autel tombeau, retable architecturé

Appelation d'usage

Autel du Saint Ange Gardien

Titre courant

Autel secondaire du Saint Ange Gardien (autel, degré d'autel, 2 gradins d'autel, retable)

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Loir-et-Cher (41) ; Blois ; place Saint Louis ; église paroissiale Saint-Solenne, actuellement cathédrale Saint-Louis

Numéro INSEE de la commune

41018

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Blois centre

Canton

1

Adresse de l'édifice

Saint Louis (place)

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Solenne, actuellement cathédrale Saint-Louis

Référence Mérimée de l'édifice

IA00141115

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

5e chapelle sud, dite chapelle du Saint Ange Gardien, mur est

Description

Catégorie technique

Menuiserie, taille de pierre, sculpture

Structure et typologie

Colonnes (2)

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, peint (monochrome), mouluré, marbre (noir) : taillé, poli, plâtre : moulé, peint (monochrome), pierre : taillé, peint (monochrome), mouluré

Description matérielle

Bois : degré, autel, gradin ; marbre : colonnes ; plâtre : entablement, fronton, fond du retable ; pierre : socle de la statue ; sauf les colonnes, tout est peint en gris.

Indexation iconographique normalisée

Agneau mystique, ornementation (ordre corinthien, guirlande, frise, angelot)

Description de l'iconographie

Devant d'autel : agneau mystique.

Dimensions normalisées

H = 653 ; la = 270 ; pr = 207 ; dimensions totales, autel : h = 98, la = 213, pr = 55.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

2e quart 19e siècle

Année de création

1828

Description historique

Les comptes de trésorerie mentionnent en 1828 l'aménagement d'une chapelle vouée aux Saints Anges Gardiens. La forme du retable reprend celle de la chapelle de la Madeleine (actuelle chapelle du Bienheureux Père Daniel Brottier), exécutée en 1806, 1808. L'ensemble a été peint en gris en 1874, y compris la statue de l'ange gardien.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Statue

Références des parties constituantes étudiées

IM41001072

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1994

Date de rédaction de la notice

1994

Adresse du dossier Inventaire

Région Centre-Val de Loire - Service régional de l'Inventaire - 6 rue de la Manufacture 45000 Orléans – 02.38.70.25.06

1/2
Détail, statue en terre cuite : Ange Gardien tenant un enfant par la main.
Détail, statue en terre cuite : Ange Gardien tenant un enfant par la main.
© Région Centre - Inventaire général
Voir la notice image