groupe sculpté : Mise au tombeau

Désignation

Dénomination de l'objet

Groupe sculpté

Titre courant

Groupe sculpté : Mise au tombeau

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Jura (39) ; Baume-les-Messieurs ; abbaye Saint-Pierre, église paroissiale Saint-Pierre

Numéro INSEE de la commune

39041

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Voiteur

Canton

Voiteur

Nom de l'édifice

Abbaye Saint-Pierre, église paroissiale Saint-Pierre

Référence Mérimée de l'édifice

IA00015389, PA00101814

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Enfeu à l'extrémité nord du bras nord du transept

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Calcaire

Indexation iconographique normalisée

Mise au tombeau : Christ, saint Nicodème (?), soldat (?)

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

État de conservation (normalisé)

Mauvais état, oeuvre mutilée, oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Oeuvre partiellement détruite. Il manque la plupart des personnages.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Gaignarre Antoine Le, grand chambrier (commanditaire), Gaignarre, Catherin Le doyen (commanditaire)

Siècle de création

1er quart 16e siècle

Description historique

Cette Mise au tombeau prend place dans un enfeu, situé à l'extrémité du bras nord du transept, qui porte en plusieurs endroits les armes de la famille Le Gaignarre : de sable à un treillis losangé d'argent, dont deux membres, Antoine et Catherin, étaient respectivement grand chambrier et doyen de Baume. Les rapprochements stylistiques et des documents d'archives permettent de dater la construction de cet enfeu vers 1513-1515, date probable de l'exécution des sculptures qu'il abrite. On sait notamment que les frères Le Gaignarre avaient fondé une messe en l'honneur du Sépulcre en 1513. Le groupe sculpté, certainement mutilé lors de la Révolution, se composait de plusieurs personnages, se limitant sans doute pour la plupart à des bustes posés sur la banquette subsistante entourant le Christ mort. En plus de ce dernier, plusieurs fragments nous sont parvenus (morceaux du linceul, fragments de personnages (?), mains tenant le linceul) ; l'un des plus importants est une tête, pouvant être celle de saint Nicodème. Dans l'enfeu, le Christ gisant voisine actuellement avec un ange de la Passion tenant la croix et les clous ainsi que la Vierge et saint Jean du calvaire qui n'ont aucun rapport stylistique ou/et iconographique avec lui.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Statue (4)

Références des parties constituantes étudiées

IM39001927, IM39001928, IM39001929, IM39001930

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1973

Date de rédaction de la notice

2006

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.81.65.72.10

groupe sculpté : Mise au tombeau
groupe sculpté : Mise au tombeau
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP, 1990
Voir la notice image