tombeau d'Aimé Victor François Guilbert, cardinal archevêque de Bordeaux, enfeu de Raymond de Landiras

Désignation

Dénomination de l'objet

Tombeau ; enfeu

Appelation d'usage

D'Aimé Victor François Guilbert, cardinal archevêque de Bordeaux ; de Raymond de Landiras

Titre courant

Tombeau d'Aimé Victor François Guilbert, cardinal archevêque de Bordeaux, enfeu de Raymond de Landiras

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Gironde (33) ; Bordeaux ; cathédrale Saint-André

Numéro INSEE de la commune

33063

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bordeaux (3e canton)

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-André

Référence Mérimée de l'édifice

IA33001447

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Transept au nord, mur ouest

Description

Catégorie technique

Maçonnerie ; sculpture

Structure et typologie

Plan (rectangulaire) ; élévation (droite)

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre (blanche) : décor en relief, décor en ronde bosse, ajouré, peint

Description matérielle

Le tombeau du cardinal Guilbert, sarcophage parallélépipédique portant un gisant, est établi dans un enfeu médiéval constitué d'un arc segmentaire, d'un arc brisé et d'un gâble ajourés, entre deux pinacles et un mur à jours, le tout en pierre ; le mur du fond est peint.

Indexation iconographique normalisée

Évêque : couché, ange, agneau ; ornementation

Description de l'iconographie

Ajours de l'enfeu à trilobes et quadrilobes, crochets de feuillage sur le gâble et les pinacles. Le cardinal est allongé, la tête mitrée reposant sur un coussin, les mains nues, jointes, vêtu de la soutane, du rochet et de la chape prélatice, sa crosse contre le flanc gauche, crosseron vers l'extérieur ; ses pieds sont appuyés contre un agneau couché, à sa tête un ange tient un écu portant ses armoiries. Le mur du fond de l'enfeu est peint en rouge et semé de chrismes et de croix, l'encadrement est décoré de G (=Guilbert).

Dimensions normalisées

Sarcophage : h = 99, la = 210 ; gisant : la = 198, pr = 80.

Inscription

Signature, date (gravées) ; épitaphe (gravée, peinte, latin) ; armoiries (en relief, peintes, sur partie rapportée)

Précisions sur l'inscription

Signature (sur la dalle du gisant à droite) : G. Leroux scpt. / 1896. Epitaphe gravée et peinte en rouge (sur la face du sarcophage) : Hic jacet / in spe resurrectionis / Amatus Victor Franciscus Guilbert / presbyter cardinalis sanctae romanae ecclesiae archiepiscopus Burdigalensis / Cerisy-La-Forêt natus die XV novembris MDCCCXII / vir simplex ac restus bonitate inceniique gravitate valde commendabilis / pontifex nobis fide miraque modestia insignis nec non accinctus fortitudine / cum sex annos Burdigalensem rexisset ecclesiam vix purpuratus annis meritisque plenus / die XV augusti MDCCCLXXXIX obdormivit in domino. Armoiries du cardinal Guilbert : d'or à la croix de sable, fleuronnée de gueules et chargée en coeur du monogramme du Christ d'argent ; Légion d'honneur ; devise : Crux spes.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Leroux-Veunevot Gaston (sculpteur)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Aquitaine, 33, Bordeaux

Siècle de création

4e quart 19e siècle ; 2e moitié 14e siècle

Année de création

1896

Description historique

Aimé Guilbert (1812-1889), successeur du cardinal Donnet, fut nommé archevêque de Bordeaux en 1882 et promu cardinal en 1889. Son tombeau, exécuté en 1896 par Gaston Leroux (1854-1942), sculpteur officiel de la ville de Bordeaux, fut placé, selon le voeu du cardinal, dans l'enfeu de Raymond de Landiras, chanoine de la cathédrale. Celui-ci mourut en 1362 en léguant au chapitre ses nombreux biens ; son effigie fut détruite à la Révolution et son enfeu occupé par les fonts baptismaux de 1840 jusqu'à la construction des sacristies en 1869-1879, où ils furent alors placés. Cet enfeu est très proche d'un autre élevé dans l'église Sainte-Croix de la même ville. Gaston Leroux est également l'auteur en 1911 du tombeau de monseigneur Lecot dans la cathédrale (ref. IM33001441).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1993

Date de rédaction de la notice

2006

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37