cloche

Désignation

Dénomination de l'objet

Cloche

Titre courant

Cloche

Localisation

Localisation

Corse ; Corse-du-Sud (2A) ; Coti-Chiavari ; chapelle Sainte-Marie

Numéro INSEE de la commune

2A098

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Santa-Maria-Siché

Lieu-dit

Acqua-Doria

Nom de l'édifice

Chapelle Sainte-Marie

Référence Mérimée de l'édifice

IA2A000920

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Campanile

Description

Catégorie technique

Fonderie de cloches

Matériaux et techniques d'interventions

Bronze : fondu, décor en bas-relief, décor dans la masse, fer

Description matérielle

Cloche en bronze fondu avec un décor dans la masse en bas-relief. Couronne à six anses. Battant en fer.

Indexation iconographique normalisée

Croix, cloche, lys, ornementation (à cartouche, à filet)

Description de l'iconographie

Décor de filets en partie supérieure et inférieure de la robe. Le centre de la robe est orné de deux croix et de deux cartouches aux rebords chantournés renfermant un médaillon ovale représentant une fleur de lys sommée d'une cloche.

Dimensions normalisées

D = 40. Dimensions approximatives.

Inscription

Dédicace (en relief, fondue, sur l'oeuvre), date (en relief, fondue, sur l'oeuvre), signature (en relief, fondue, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Transcription de l'inscription portée sur deux lignes en partie inférieure de la robe : PAX AVE MARIA FAITE A AIX PAR SABATIER FRERES FONDEURS MARS 181[.]/ LE PARRAIN A ETE PAULIN DUQUEYLAR ET LA MARRAINE CARROLINE MARAY NEE GASSENDY.

Historique

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Duqueylar Hugues Jean François Paul, peintre (personnage célèbre), Gassendi Anne Caroline Henriette Reine Sophie (personnage célèbre)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Provence-Alpes-Côte-d'Azur, 13, Aix-en-Provence

Lieu de provenance

Lieu de provenance : Provence-Alpes-Côte-d'Azur, 83, Varages, chapelle des pénitents (?)

Siècle de création

1er quart 19e siècle

Description historique

Cloche réalisée dans les années 1810 par les fondeurs aixois Sabatier frères comme le précise l'inscription portée sur l'oeuvre accompagnée de la date partiellement lisible. La représentation de fleurs de lys sur deux cartouches ornant la paroi de la cloche nous permet de situer sa réalisation après la chute de l'Empire en 1815. Pierre-Victor Sabatier (Toulon, 1792 - Aix, 1878) et son frère Toussaint Jean Baptiste Pierre (Toulon, 1790 - 1860), fils de Thomas Sabatier, maître cannonier, et Marie Victoire Gautier, sont installés comme fondeurs au 34 de la rue des Cordeliers sur l'état de section de la ville d'Aix dressé en 1830 (A.D.13 : P 4831). Leur début d'activité pourrait se situer peu après 1816, date de l'arrivée dans cette ville de Pierre-Victor comme le rappelle son acte de mariage avec Lucie Françoise Marie Faure en 1821. Outre l'identité des auteurs de la cloche, l'inscription portée sur celle-ci révèle également celle du parrain et de la marraine. En effet, le parrain n'est autre que Hugues Jean François Paul dit Paulin Duqueylar (Digne, 1771 - Lambesc, 1845), fils de Jean-Polieucte et Anne-Polixène de Barrigue de Fontainieu, élève de David et peintre d'histoire et de paysages. Quant à la marraine, il s'agit d'Anne Caroline Henriette Reine Sophie Gassendi (Nuits-Saint-Georges, 1791 - 1877), fille du général de division et comte d'Empire Jean-Jacques Basilien Gassendi et de Reine Soucelyer, mariée à Nicolas Claude Joseph Marey en 1809. Ces deux personnages ont en commun le village de Varages (Var) d'où cette cloche pourrait provenir : les Duqueylar, lignée de gentilhommes verriers, s'y sont implantés au cours du 17e siècle et les Gassendi y avaient une propriété depuis le 18e siècle. D'après les renseignements fournis par M. Inaudi de la mairie de Varages, cette cloche serait celle de l'ancienne chapelle des pénitents, désacralisée au début du 20e siècle, sa période de réalisation correspondant avec celle du renouveau de la confrérie pour laquelle Paulin Duqueylar a également réalisé un tableau. Si les modalités de son arrivée et de son installation à Coti-Chiavari restent encore floues, la tradition orale indique que cette cloche aurait été rapportée par un prêtre après la seconde guerre mondiale.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune (?)

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2010

Adresse du dossier Inventaire

Collectivité Territoriale de Corse - Direction du Patrimoine - Service de l'Inventaire du Patrimoine Villa Ripert - 1, cours Général Leclerc - 20000 Ajaccio - 04.95.10.98.22/04.95.10.98.23

1/4
cloche
cloche
© Collectivité Territoriale de Corse
Voir la notice image