groupe sculpté du maître-autel : Assomption

Désignation

Dénomination de l'objet

Groupe sculpté

Titre courant

Groupe sculpté du maître-autel : Assomption

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Eure-et-Loir (28) ; Chartres ; 16 cloître Notre-Dame ; cathédrale Notre-Dame

Numéro INSEE de la commune

28085

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Chartres nord-est

Adresse de l'édifice

Notre-Dame (cloître) 16

Nom de l'édifice

Cathédrale Notre-Dame

Référence Mérimée de l'édifice

IA28000005

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur

Description

Catégorie technique

Sculpture

Structure et typologie

Groupe relié

Matériaux et techniques d'interventions

Marbre : taillé

Description matérielle

Marbre de Carrare ; groupe composé de plusieurs blocs goujonnés de marbre.

Indexation iconographique normalisée

Assomption, ange, angelot

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

Précisions sur l'état de conservation

Groupe nettoyé en 1971 puis en 1991.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Bridan Charles-Antoine (sculpteur)

Auteur du projet

Poussin Nicolas (peintre, d'après)

Siècle de création

3e quart 18e siècle

Année de création

1773

Description historique

Le groupe monumental en marbre de l'Assomption, ou l'Apothéose de la Vierge, qui constitue une copie libre d'après l'original de Nicolas Poussin conservé au Louvre fut commandé à Bridan dans un marché du 17 janvier 1767 sur des croquis de l'architecte Victor Louis, et devait être achevé au 1er janvier 1771. Après l'exécution des esquisses et maquettes requises par le chapitre, le sculpteur partit pour Carrare en quête des marbres nécessaires à la réalisation du groupe mais la tâche s'avéra malaisée et souffrit de retard. Le travail préparatoire se fit en Italie ainsi que l'assemblage afin de réduire les coûts de transport vers Chartres où Bridan fut de retour à l'automne 1771. Le groupe achevé fut finalement réceptionné avec plus de deux ans de retard, le jour de Pâques 1773. Le groupe faillit disparaître à la Révolution et fut sauvé d'après la tradition par le conventionnel Sergent-Marceau qui coiffa la Vierge d'un bonnet phrygien la transformant en déesse de la Raison.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Date et typologie de la protection

1840 : classé au titre immeuble

Précisions sur la protection

Liste de 1840

Références documentaires

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Maître-autel

Référence des l'ensemble

IM28000327

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional du Centre - Service chargé de l'inventaire 6, rue de la Manufacture 45000 Orléans - 02.38.78.85.21

1/3
groupe sculpté du maître-autel : Assomption
groupe sculpté du maître-autel : Assomption
© Région Centre - Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image