verrière de la Vierge (baie 16)

Désignation

Dénomination de l'objet

Verrière

Appelation d'usage

De la Vierge

Titre courant

Verrière de la Vierge (baie 16)

Localisation

Localisation

Normandie ; Eure (27) ; Les Andelys ; église paroissiale Notre-Dame

Numéro INSEE de la commune

27016

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Haute-Normandie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Andelys (Les)

Canton

Les Andelys

Nom de l'édifice

Église paroissiale Notre-Dame

Référence Mérimée de l'édifice

IA00017456

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle sud de la nef (baie 16)

Description

Catégorie technique

Vitrail

Structure et typologie

Lancette (5), tympan ajouré

Matériaux et techniques d'interventions

Verre transparent (coloré, incolore) : grisaille sur verre, émail sur verre, gravé, pièce incrustée en chef-d'oeuvre

Description matérielle

18 mouchettes et 3 soufflets. Tympan constitué de mouchettes ; têtes des lancettes en forme de trèfle. Portrait de la donatrice et de ses 2 filles : pièces montées en chef-d'oeuvre dans les armoiries

Indexation iconographique normalisée

Figure biblique (Vierge à l'Enfant), figure (saint Sébastien : en pied), figure biblique (saint Jean-Baptiste, agneau : médaillon, décor d'architecture), figure (saint : archevêque, en pied), figures (prêtre, homme : procession, femme : procession), figures bibliques (ange, Dieu le Père), ornementation (frise, candélabre, rinceau), armoiries

Description de l'iconographie

Lancette gauche : encadrement d'architecture portant un couronnement à décor d'oiseaux ; au registre inférieur, portrait du donateur (armoiries) et de ses 3 fils ; second registre, figure de saint Sébastien martyr. 2e lancette : encadrement d'architecture avec armoiries des Longuemare dans le couronnement ; ils cernent quelques éléments d'une figure de saint Jean-Baptiste. 3e lancette : encadrement architectural du même type que le précédent, intégrant les armoiries mutilées de la donatrice et figure de la Vierge à l'Enfant. 4e lancette : même encadrement architectural portant les armoiries du donateur et figure d'un saint archevêque (saint Romain?). Lancette droite : encadrement d'architecture du même type que celui de la lancette gauche ; au registre inférieur portrait de la donatrice et de ses 2 filles ; au second registre, sainte Marie-Madeleine. Tympan : 12 anges adorateurs, 8 séraphins (cartons retournés) et Dieu le Père dans l'ajour sommital

Dimensions normalisées

H = 450 ; la = 420

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée, oeuvre complétée

Précisions sur l'état de conservation

Verrière assez restaurée, en particulier en 1865-1866 par Edouard Didron (?). Peinture des parties attribuées à Arnoult de Nimègue très dégradée. Mauvais état de la peinture sur verre dite 'émail rose'. Figure de saint Sébastien martyr : buste restauré. Figure de saint Jean-Baptiste par Arnoult de Nimègue (tête du saint (?), agneau et autres pièces refaits vers 1540). L'enfant Jésus de la Vierge à l'Enfant est refait vers 1540. Sainte Marie-Madeleine, réalisée vers 1540 par Romain Buron. Tympan : anges adorateurs en partie par Arnoult de Nimègue (ajours des 1er et 2e rangs), en partie par Romain Buron (ajours du rang supérieur).

Inscription

Armoiries, date

Précisions sur l'inscription

Armoiries de Henri Le Pelletier de Longuemare et de Geneviève Jubert du Thil (verres gravés), réalisées vers 1540

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Nimègue Arnoult de (peintre-verrier) ; Buron Romain (peintre-verrier)

PV005523 ou PV004065

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Le Pelletier Henri (commanditaire), Jubert Geneviève (commanditaire)

Siècle de création

1er quart 16e siècle, 3e quart 16e siècle

Description historique

Verrière à grands personnages, offerte vers 1500-1510 par Henri Le Pelletier de Longuemare, lieutenant du bailli de Gisors et par Geneviève Jubert du Thil sa femme (armoiries) et réalisée à Rouen par Arnoult de Nimègue. La figure de la Vierge à l'Enfant par Arnoult de Nimègue, d'après le patron à grandeur utilisé aussi vers 1508-1510 pour Sainte-Foy de Conches. A l'initiative des donateurs, ou de leurs enfants, la verrière initiale est ensuite adaptée à une baie nouvelle et complétée vers 1540 par l'atelier de Romain Buron, lors de la construction des chapelles du bas-côté sud de la nef. Le premier vitrail, plus petit que la verrière actuelle, réunissait les figures de saint Jean-Baptiste, de la Vierge à l'Enfant et du saint archevêque des 2e, 3e et 4e lanc., qui composaient un triptyque ; en faisaient aussi partie les panneaux présentant les donateurs des lanc. g. et dr. et une partie des anges adorateurs du tympan.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Date et typologie de la protection

1840 : classé au titre immeuble

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement du vitrail

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1983

Date de rédaction de la notice

1996, 2002

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire 2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80