Tableau : Vierge à l'Enfant au rosaire

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Titre courant

Tableau : Vierge à l'Enfant au rosaire

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Drôme (26) ; Grignan ; chapelle Saint-Vincent

Numéro INSEE de la commune

26146

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Grignan

Lieu-dit

Cimetière

Nom de l'édifice

Chapelle Saint-Vincent

Référence Mérimée de l'édifice

IA26000187

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Lieu de déplacement de l'objet

Lieu de déplacement : Rhône-Alpes, 26, Valence, Archives départementales

Description

Catégorie technique

Peinture

Structure et typologie

Rectangulaire vertical

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) ; peinture à l'huile, polychrome

Description matérielle

Peinture à l'huile sur toile. La fiche technique des AOA indique qu'il y aurait deux toiles fines assemblées recto verso, les deux faces étant peintes, mais il n'y a pas d'inversion dans le sujet représenté. Les deux toiles sont clouées sur les montants du châssis. Modelé nuancé et délicat, touche fine et lisse.

Indexation iconographique normalisée

Figures bibliques (Vierge : à mi-corps, de face, main : levé, don, rosaire ; Enfant Jésus : couché sur le dos, de trois quarts, main : levé, préhension, nudité, lit, coussin, à pompon, nuage) ;

Description de l'iconographie

Sur un fond difficile à déterminer avant restauration (fenêtre ouverte sur paysage ?), une scène d'intimité montre la Vierge et l'Enfant Jésus qui semblent jouer avec un objet en perles. L'enfant est couché sur un lit aux riches draperies, le corps relevé par un coussin de velours rouge et passementeries dorées. La Vierge, coiffée d'un voile transparent, est vêtue d'une robe rouge, son lourd manteau sur le bras gauche ; elle est présentée à mi-corps, la tête inclinée vers son enfant, qui, les bras levés, saisit l'objet que lui tend sa mère, un rosaire. Au-dessus de la tête de lit, des nuages (?) pourpres servent de fond. Sauf pour l'arrière-plan et le personnage de saint Joseph, le tableau copie précisément la composition de 'la Vierge au voile' de Raphaël, mais remplace le voile de la Vierge par le rosaire qui relie symboliquement la mère et le fils. Le lit de l'Enfant est ici plus luxueux que celui de l'original. La Vierge, à l'anatomie un peu lourde, n'est pas dénuée de grâce, mais l'enfant est traité d'une façon extrêmement fine. La peinture du recto couvre un autre sujet : deux couronnes à fleurons apparaissent, l'une au niveau du front de la Vierge et décalée à droite, l'autre, plus basse et plus petite, au-dessus de son épaule, laissant supposer une Vierge portant l'Enfant dans ses bras, tous deux couronnés.

Dimensions normalisées

H = 123 ; la = 93 Dimensions de la toile

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Précisions sur l'état de conservation

Toile très abimée, radiographiée en 1999 ; traces de fils de couture sur les bords.

Inscription

Signature (peinte, sur l'oeuvre) ; date (peinte, sur l'oeuvre) ; inscription concernant une restauration (peinte, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

La toile porte deux signatures et deux dates peintes, sur la tête de lit au-dessus de la tête de l'Enfant : sur le revers, celles de l'auteur CALVIER PINXIT 1769, sur la face, celles du peintre restaurateur CHEVILLON RE PINXITE 1833.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Calvier Joseph-Marie (peintre) ; Chevillon (restaurateur)

Auteur du projet

Santi Raffaelo, dit : Raphaël (peintre)

Etape de création

Copie partielle (de peinture) ; copie interprétée (de peinture)

Siècle de création

3e quart 18e siècle ; 2e quart 19e siècle

Année de création

1769 ; 1833

Description historique

Ce tableau, dont le cadre est conservé à la collégiale Saint-Sauveur, provient de la chapelle Saint-Vincent. Il a été déposé à Valence en vue d'une restauration. La toile est signée et datée de 1769. L'auteur Joseph-Marie Calvier, peintre de Bollène (Vaucluse), né en 1749, a réalisé cette toile à l'âge de vingt ans, bien avant de partir suivre les cours de l'Académie de peinture de Paris en 1772. C'est une copie interprétée de la Madone de Lorette, dite aussi Vierge au voile, peinte par Raphaël vers 1509-1512 et conservée au musée Condé à Chantilly. Calvier, dont l'oncle était chanoine à Grignan, a peint plusieurs portraits de membres de la famille des Adhémar. En 1793, la municipalité de Grignan fait appel à lui pour peindre les attributs de la République sur son drapeau blanc fleur-de-lysé. Le tableau de la Vierge à l'Enfant au rosaire a été restauré, ou même repeint en 1833, ainsi que l'indiquent la date et la signature du peintre restaurateur Chevillon. La toile a été emportée en 1999 aux Archives départementales de la Drôme pour étude technique et restauration éventuelle.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

2005/07/29 : inscrit au titre objet

Observations

Y a-t-il un rapport entre ce tableau et celui signalé dans les archives de la fabrique de l'église, indiquant l'envoi en 1843 d'une copie de la Vierge au voile de Raphaël peinte par Skoda, accordée par le ministère de l'intérieur à l'Eglise de Grignan ?

Intérêt de l'objet

À signaler

Photographies liées au dossier de protection

NON

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Cadre

Références des parties constituantes étudiées

IM26000641

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2007

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 - 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88