orgue (grand orgue)

Désignation

Dénomination de l'objet

Orgue

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Grand orgue à positif

Titre courant

Orgue (grand orgue)

Localisation

Région

Franche-Comté

Département

25

Commune

Montbéliard

Numéro INSEE de la commune

25388

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Montbéliard centre

Canton

Montbéliard est

Adresse de l'édifice

Saint-Maimboeuf (rue) ; Saint-Georges (place)

Nom de l'édifice

Université, église paroissiale Saint-Maimboeuf

Référence Mérimée de l'édifice

IA00048691

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sur tribune au dessus du vestibule d'entrée

Description

Catégorie technique

Facture d'orgue, menuiserie, sculpture

Structure et typologie

Plan (rectangulaire), élévation (droite), colonnes (4, juxtaposées), pilastres (10, juxtaposés)

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne : taillé (décor rapporté, décor en bas-relief), tourné, découpé, mouluré, résine (structure), sapin : vernis (rouge), étain

Description matérielle

L'orgue, à transmission mécanique, est composé de 3 claviers de 56 notes et d'1 pédalier de 30 notes. Le grand buffet en chêne possède deux tourelles plates reliées par 3 plates-faces, plus petites et en retrait. Les tourelles sont encadrées par des colonnes à haut socle et chapiteau corinthien, soutenant un entablement à frise sculptée et corniche à modillons, et couronnées par des instruments factices (faux tuyaux dans un faux buffet à pilastres, frontons et pinacles). Des claires-voies cintrées avec tuyaux disposés en éventail. La plate-face centrale est encadrée par 2 pilastres corinthiens cannelés et agrémentée d'1 claire-voie semblable à celles des tourelles. Les plates-faces latérales sont divisées en 2 parties au niveau des socles des supports, la partie basse à arcades jumelées, la partie haute à arcade simple surmontée d'un fronton. L'ensemble des plates-faces est surmonté d'un entablement continu terminé par des éléments d'architecture en amortissement (frise à triglyphes et métopes à rosaces, pinacles, frontons cintrés ou interrompus à volutes rentrantes). Des ailerons rapportés, ajourés à feuillages l'encadrent. Quelques tuyaux, soufflerie et boîte expressive sont en sapin verni rouge, les autres tuyaux étant en étain, poli et bruni pour la montre. Le buffet du positif est analogue par sa structure et sa décoration à celui du grand orgue.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (ornement à forme architecturale, colonne lisse, chapiteau corinthien, frise, modillon, pinacle, cannelures, à triglyphe, rosace, volute, aileron, feuillage)

Dimensions normalisées

H = 1000 ; la = 800 ; pr = 270 (dimensions du buffet du grand orgue)

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Historique

Lieu de création

Lorraine, 88, Epinal ; Alsace, 68, Colmar ; Lorraine, 88, Neufchâteau ; Franche-Comté, 39, Dole

Siècle de création

2e quart 19e siècle, 2e moitié 19e siècle, 4e quart 19e siècle, 3e quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle

Année de création

1831 VERS, 1899, 1973, 1985

Justification de la datation

DATE PAR SOURCE

Description historique

En 1822 lors des grands travaux de transformation de l'église de l'université, l'architecte Frédéric Morel Macler prévoit une tribune d'orgue ; en novembre 1831, cet orgue est en cours de construction ; à la fin des années 1860 il est transféré dans la nef juste achevée de la nouvelle église, sur la tribune construite à cet effet ; le 27 décembre 1898 un devis est passé avec Henri Didier, facteur d'orgues à Epinal, pour la construction d'un nouvel instrument, devis complété à deux reprises, le 20 janvier et le 23 avril 1899 ; il est placé dans un buffet neuf dessiné par Théophile Klem, sculpteur à Colmar, et réalisé par Simonet, menuisier à Neufchâteau dans les Vosges ; il est inauguré le 7 janvier 1900 ; vers 1973, la partie instrumentale est entièrement modifiée par les facteurs Hartmann et Deloye, et un positif de dos est ajouté. Une restauration est engagée par la municipalité en 1985 et entreprise par Marie et Denis Londe de Dole (39) et Nicolas Martel : relevage, restructuration des pleins jeux, replaquage des claviers en os, correction de l'harmonie et révision de la mécanique.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique ; enquête thématique régionale (orgues de Franche-Comté)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1987

Date de rédaction de la notice

1988

1/13
orgue
orgue
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image